Quels sont les albums graphiques qui ont marqué l'année 2018? Voici une sélection de nos coups de coeur!

STÉPHANIE MORIN ET JEAN SIAG LA PRESSE

Une histoire américaine

Sabrina a disparu, et pour ses proches, le monde s'écroule. Autour d'eux, de purs inconnus voient dans cette disparition la preuve de toutes leurs théories du complot.

Par la radio et les médias sociaux, la haine se répand. Un album troublant, sélectionné pour le prestigieux prix littéraire britannique Man Booker Prize.

Une première pour un roman graphique.

Sabrina. Nick Drnaso. Drawn & Quarterly.

Devenir quelqu'un d'autre

La prémisse relève du fantastique. Une jeune femme est littéralement transformée par une chemise de soie blanche qu'on lui prête un soir de gardiennage.

Ce chemisier, qui lui donne une confiance nouvelle, attire sur elle tous les regards.

Une fable teintée d'érotisme, fabuleusement illustrée par l'auteur du Goût du chlore et d'Une soeur. L'album de l'année en France.



Le chemisier. Bastien Vivès. Casterman
.

IMAGE FOURNIE PAR CASTERMAN

Le chemisier

Fable féministe

Une princesse en exil et un royaume à reconquérir. Des traîtres et des alliés qui évoluent dans un Moyen Âge fantasmé...

Du déjà vu? Pas quand le récit prend comme ici des accents féministes et politiques. Mieux, les illustrations de Cyril Pedrosa sont belles comme des enluminures.

Un premier de deux tomes tout simplement somptueux.

L'âge d'or. Cyril Pedrosa et Roxanne Moreil. Aire Libr
e.

Image fournie par Aire Libre

L'âge d'or

Le testament d'Anthony Bourdain et de Joel Rose

C'est le testament littéraire du regretté animateur de l'émission Parts Unknown, qui s'est suicidé au mois de juin dernier.

Anthony Bourdain, qui avait déjà publié une première série bédé, Get Jiro!, avec son ami Joel Rose, a coécrit un album d'horreur gore inspiré de légendes japonaises.

Des histoires de fantômes qui abordent les thèmes de l'avidité et de la gloutonnerie.

Hungry Ghosts. Anthony Bourdain et Joel Rose. Dark Horse Comics (La version française, Fantômes affamés, sera bientôt en librairie.)

Image fournie par Dark Horse Comics

Hungry Ghosts

L'enfance au jardin

À 7 ans, Catherine Meurisse déménage à la campagne avec sa soeur et ses parents, deux amoureux de la nature comme de la littérature.

À l'ombre de Swann, le vieux platane, les soeurs s'inventent un univers foisonnant.

La dessinatrice jette un regard tendre et plein d'humour sur cette période bénie où les melons l'intéressaient plus que les garçons!

Les grands espaces. Catherine Meurisse. Dargaud.

Image fournie par Dargaud

Les grands espaces

Lutte syndicale sur Titan

Le premier album de ce bédéiste américain aux origines québécoises n'est pas passé inaperçu.

Un album qui aborde les relations de travail en 2192 sur la lune Titan.

Les habitants de cette lune sont des êtres gigantesques, génétiquement modifiés, capables de faire face aux conditions de travail difficiles dans une mine exploitée par des Terrans (habitant la Terre).

Un délice.

Titan. François Vigneault. Pow Pow.

Image fournie par Pow Pow

Titan

La chute du père

Riad Sattouf l'a souvent répété: le quatrième tome de L'Arabe du futur est celui autour duquel gravite toute sa saga autobiographique.

L'auteur, qu'on retrouve de moins en moins blond et de plus en plus déchiré entre ses deux parents, dévoile ici un lourd secret qui a marqué à jamais l'histoire de sa famille franco-syrienne.

Un album qui se démarque par son souffle et par son ton plus dramatique.

L'Arabe du futur 4 - Une jeunesse au Moyen-Orient (1987-1992). Riad Sattouf. Allary Éditions.

Image fournie par Allary Éditions

L'Arabe du futur 4 - Une jeunesse au Moyen-Orient (1987-1992)

Le b.a.-ba de l'aventure spatiale

Prix du public à Angoulême, cet album graphique est une rencontre extraordinaire avec l'astronaute français Thomas Pesquet, que l'illustratrice Marion Montaigne a suivi avant son départ pour la Station spatiale internationale.

On découvre avec fascination les dessous de cette vie de spationaute. Sans complaisance. Avec franchise et humour.

À lire!

Dans la combi de Thomas Pesquet. Marion Montaigne. Dargaud.

Image fournie par Dargaud

Dans la combi de Thomas Pesquet

La crise du numérique

Imaginez que le web se vide de son contenu. Et que les derniers humains à avoir des connaissances en mémoire sont des hommes et des femmes octogénaires.

C'est le scénario dystopique imaginé par Enki Bilal, qui a démarré l'année en force avec cet album de science-fiction illustré avec art.

Une suite est attendue en 2019.

Bug. Enki Bilal. Casterman.

Image fournie par Casterman

Bug

Vertigineux

Mikaël (Promise), établi à Québec depuis plus de 10 ans, s'est illustré avec le deuxième volet de sa série Giant.

Le diptyque campé dans le New York des années 30 fait le récit d'un groupe d'ouvriers d'origine irlandaise à pied d'oeuvre pour construire le Rockefeller Center.

Le bédéiste d'origine française nous propose des prises de vue et des éclairages extraordinaires.



Giant 2. Mikaël. Dargaud
.

Image fournie par Dargaud

Giant