Près de deux millions d'adultes et un demi-million d'enfants sont abonnés aux bibliothèques publiques.

Marie-Christine Blais LA PRESSE

Une telle affluence s'explique facilement: en 2010 seulement, les 1100 bibliothèques publiques du Québec ont mis à la disposition de tous plus de 23 millions de documents, offert près de 10 000 activités d'animation pour les adultes et 36 000 pour le jeune lectorat, présenté 5545 expositions, donné 22 150 heures de formation... Et on saura sous peu combien de gens y ont emprunté des livres numériques grâce à la nouvelle plateforme PRET-NUMERIQUE.CA.

De plus, nos bibliothèques «locales» multiplient les initiatives bien pensées: celles de Brossard et de Parc-Extension proposent des livres dans une dizaine de langues, la biblio de Saint-Eustache met à notre disposition des tablettes numériques intégrées aux fauteuils de lecture, celle de Blainville a mis sur pied un programme de jumelage adolescent-adulte-ayant-de-la-difficulté-avec-les-ordinateurs, une autre à L'Assomption a installé une petite annexe de prêt dans un dépanneur en milieu rural... Et tout ça, gratuitement.

Et puis, surtout et toujours, les bibliothèques sont remplies de livres, de CD, de revues, de jeux, de films - autant d'amis pour nous délasser, nous surprendre, nous former... La 14e Semaine des bibliothèques publiques débute demain. Activités spéciales, concours et autres infos sur le site semainedesbibliotheques.com.

S'abonner à une bibliothèque, c'est réaliser que Madame de Sévigné avait bien raison: «Il n'est de tristesse qu'un beau livre ne peut consoler...» Imaginez 23 millions!