Les héros d'Alexandre Dumas sont une source intarissable d'inspiration. Le site www.pastichesdumas.com recense 179 suites ou hommages de tout genre des Trois Mousquetaires. Il faudra y ajouter Speculator, le tout dernier roman du prolifique Gérard Delteil.

Rudy Le Cours LA PRESSE

D'Artagnan revêt ici la peau de Daniel Batz, jeune crack en informatique embauché dans une boîte de sécurité qui fait aussi de l'espionnage privé. L'agence a pour client le PDG d'une grande société de placements parisienne à capital fermé. Les trois autres actionnaires sont la femme de monsieur, un oligarque exilé à Londres et le représentant d'un fonds spéculatif new-yorkais. Les quatre se méfient les uns des autres. Chacun convoite un logiciel unique, appelé Speculator, censé gagner à tout coup ses paris boursiers. Madame a pour amant l'oligarque à qui elle confie la clé de sécurité du logiciel, mais Duplessis, le chef du hedge fund qui le fait suivre, engage une ex-agente de la CIA pour le séduire et récupérer Speculator. Batz sera chargé par madame de récupérer l'objet précieux.

Delteil ne fait pas un bête remake. Il transpose ses personnages dans un contexte historique qui oblige Batz à se questionner sur ses loyautés. Le ton est léger, les dialogues cinématographiques. L'intrigue bien ficelée plaira autant à ceux qui connaissent la source de l'histoire qu'aux autres en quête d'un divertissement intelligent.

Et Delteil parvient à réhabiliter en quelque sorte le personnage sulfureux de Milady dans l'oeuvre de Dumas pour en faire une opportuniste ni mieux ni pire que tous les autres personnages.

Speculator

Gérard Delteil

L'Archipel, Paris 2010, 388 pages, 29,95$

*** 1/2