Pas besoin de grandes aventures et de périlleux voyages lointains. Les petits moments du quotidien sont amplement suffisants pour nourrir l’imaginaire de la bédéiste Samantha Leriche-Gionet, alias Boum.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Depuis 2011, la Montréalaise de 35 ans nourrit l’internet et les médias sociaux avec ses strips autobiographiques intitulés les Boumeries. On y suit, toujours en quatre cases, les hauts et les bas d’une jeune dessinatrice amatrice de jeux vidéo et adepte de coupes de cheveux extravagantes, qui découvre notamment les bonheurs de la BD et, plus tard, ceux de la maternité.

Pendant neuf ans, j’ai publié sur l’internet trois webcomics par semaine, toujours en version française et anglaise. Au total, j’ai illustré plus de 1600 strips… »

Samantha Leriche-Gionet, alias Boum

Au fil des années, ces historiettes dessinées ont été autopubliées en 10 volumes par l’auteure, qui vendait le fruit de son travail dans des festivals ou des évènements consacrés à la bande dessinée. Elle a ainsi conquis des lecteurs en Allemagne, en Australie, à Singapour, aux États-Unis… Son travail a aussi été nommé pour de nombreux prix prestigieux au Québec (prix Bédélys et prix Expozine), au festival de BD de Toronto (Doug Wright Award) ou encore au Canada (Joe Shuster Awards)…

Or, voilà que Glénat Québec a décidé de publier dans des albums cartonnés l’intégrale des Boumeries en français. Le deuxième tome d’une série de quatre vient tout juste d’arriver en librairie.

Extrait des <em>Boumeries</em> – L’intégrale T.2 (2012-2015)

  • Extrait des Boumeries – L’intégrale T.2 (2012-2015)

    IMAGE FOURNIE PAR GLÉNAT QUÉBEC

    Extrait des Boumeries – L’intégrale T.2 (2012-2015)

  • Extrait des Boumeries – L’intégrale T.2 (2012-2015)

    IMAGE FOURNIE PAR GLÉNAT QUÉBEC

    Extrait des Boumeries – L’intégrale T.2 (2012-2015)

  • Extrait des Boumeries – L’intégrale T.2 (2012-2015)

    IMAGE FOURNIE PAR GLÉNAT QUÉBEC

    Extrait des Boumeries – L’intégrale T.2 (2012-2015)

  • Extrait des Boumeries – L’intégrale T.2 (2012-2015)

    IMAGE FOURNIE PAR GLÉNAT QUÉBEC

    Extrait des Boumeries – L’intégrale T.2 (2012-2015)

  • Extrait des Boumeries, l’intégrale, tome 2

    IMAGE FOURNIE PAR GLÉNAT QUÉBEC

    Extrait des Boumeries, l’intégrale, tome 2

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’aventure des Boumeries a commencé sur un coup de tête de Samantha Leriche-Gionet : celle de s’inscrire à un évènement international de création de bandes dessinées en ligne, qui se tient chaque année le 1er février. Son nom : le Hourly Comic Day. « L’objectif est de raconter sa journée en BD, heure par heure. Je me suis inscrite en disant que je n’avais rien à perdre. Or, la réponse du public a été très positive. Les gens en ont redemandé ! » Pour cette professionnelle du dessin d’animation, c’est la révélation.

Le dessin est une obsession pour moi, et ce, depuis la maternelle, mais je me suis aperçue que ce que j’aime le plus dans la vie, c’est de raconter des histoires. Et la BD est un bon média pour le faire. J’ai donc arrêté de faire du dessin animé en 2012 pour me consacrer aux Boumeries et à ma famille.

Samantha Leriche-Gionet, alias Boum

Dans ses cases, la bédéiste se raconte avec beaucoup d’autodérision. Elle parle de sa relation avec son amoureux Pierre-Luc, qui œuvre dans le milieu du jeu vidéo, relate avec humour ses nombreux rêves délirants et revisite parfois ses souvenirs d’enfance. Dans le deuxième tome, sa grossesse et l’arrivée de sa fille aînée sont au cœur de la majorité des cases.

« Ce qui m’inspire, ce sont ces anecdotes qui arrivent dans une journée et qu’on a hâte de raconter une fois de retour à la maison. La grossesse et la maternité m’ont d’ailleurs donné beaucoup de nouveau matériel pour des histoires ! Ça m’a aussi permis de joindre un public plus large… »

L’an dernier, après avoir autoédité le 10e album de ses Boumeries, Boum a décidé de mettre fin à l’aventure. Du moins pour l’instant. « J’ai d’autres projets en BD sur lesquels je veux travailler, notamment une BD inspirée des problèmes que j’ai à un œil et qui me valent plusieurs rendez-vous médicaux. » Elle illustre aussi la série de livres pour enfants Pétronille inc., signée par Annie Bacon.

IMAGE FOURNIE PAR GLÉNAT QUÉBEC

Couverture des Boumeries – L’intégrale T.2 (2012-2015)

N’empêche, le 1er février dernier, Samantha Leriche-Gionet était à sa planche à dessin pour participer à un autre Hourly Comic Day. Son alter ego dessiné est réapparu sur son site web (bd.boumerie.com), non sans un certain plaisir de la part de sa créatrice (et des lecteurs). « Je me suis aperçue que les Boumeries me manquaient. Peut-être que j’y reviendrai un jour… »

> Consultez le site des Boumeries

Boumeries – L’intégrale T.2 (2012-2015). Boum. Glénat Québec. 160 pages.