(Paris) La maison d’édition française Léo Scheer a annoncé mercredi l’arrêt de la commercialisation d’un volume du journal de Gabriel Matzneff et de l’ouvrage controversé Les moins de 16 ans, qui évoquent les pratiques pédophiles de l’écrivain.

Agence France-Presse

Mardi déjà, les Éditions Gallimard et La Table Ronde avaient annoncé l’arrêt de la commercialisation des livres de Matzneff qu’elles éditaient.

Les ouvrages de l’écrivain encore présents dans les librairies françaises vont être rappelés par les éditeurs.

La décision de ces derniers intervient alors qu’une enquête préliminaire pour viols sur mineurs de moins de 15 ans a été ouverte par la justice française à l’encontre de l’écrivain de 83 ans, au lendemain de la parution du livre Le consentement, de l’éditrice Vanessa Springora. Dans cet ouvrage, cette femme de 47 ans raconte comment elle a été séduite par Gabriel Matzneff à l’âge de 13 ans, la relation sous emprise qu’elle a eue ensuite avec lui et les blessures que cela a laissées dans sa vie.

« La souffrance exprimée par Madame Vanessa Springora dans Le consentement, fait entendre une parole dont la force justifie cette mesure exceptionnelle », s’était justifié Gallimard dans un communiqué. La maison d’édition publiait le journal de Gabriel Matzneff depuis 1990.

PHOTO MARTIN BUREAU, AFP

Dans Le consentement, Vanessa Springora raconte comment elle a été séduite par Gabriel Matzneff à l’âge de 13 ans, la relation sous emprise qu’elle a eue ensuite avec lui et les blessures que cela a laissées dans sa vie.

L’écrivain a débuté son journal intime en 1976, qui s’étend sur 14 volumes.

Une association de prévention de la pédophilie, l’Ange Bleu, a également annoncé mercredi qu’elle attaquait en justice l’écrivain pour provocation à commettre des atteintes sexuelles et des viols sur mineurs ainsi que pour apologie de crime.

Une première audience de procédure doit avoir lieu le 12 février, selon une source judiciaire et l’avocat de l’association.

L’attirance revendiquée de l’écrivain pour les « moins de 16 ans » et pour le tourisme sexuel avec de jeunes garçons en Asie, qu’il a racontée dans de nombreux ouvrages, a pendant longtemps été tolérée dans le monde littéraire parisien. Il a ainsi été distingué en 2013 par le prix Renaudot essai.