Les prix Bédéis Causa, qui couronnent chaque année les meilleurs albums de bandes dessinées francophones au pays, ont été remis jeudi dans une cérémonie virtuelle organisée par Québec BD.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Six albums ont séduit le jury, notamment Le projet Shiatsung (Mécanique générale) de Brigitte Archambault qui a remporté le prix du meilleur premier album professionnel et Zaroff (Le Lombard), du dessinateur François Miville-Deschênes, qui a enlevé le prix du meilleur album publié à l’étranger par un bédéiste canadien.

Le prix du meilleur album publié au Québec par un bédéiste canadien a été décerné à Mélanie Leclerc pour Contacts (Mécanique générale), tandis Pascal Colpron et Jocelyn Boisvert ont reçu le prix du meilleur album jeunesse publié par des auteurs canadiens, pour le tome 1 de Mort et déterré (Dupuis).

Dans la tête de Sherlock Holmes (Ankama), de Cyril Lieron et Benoît Dahan, a remporté le prix octroyé au meilleur album francophone publié à l’étranger par des auteurs non canadiens. De son côté, In Waves (Casterman), de l’auteur américain AJ Dungo, a été sacré meilleur album traduit en français.