Après avoir retardé la décision le plus longtemps possible, les organisateurs du Salon international du livre de Québec (SILQ) ont finalement annulé mardi l’évènement qui devait se tenir du 15 au 19 avril prochain.

Nathalie Collard Nathalie Collard
La Presse

L’annulation était inévitable en raison des mesures imposées pour contrer la pandémie de la COVID-19. Déjà plusieurs invités internationaux, dont les autrices françaises Victoria Mas et Vanessa Springora, étaient dans l’impossibilité de se déplacer à Québec à cause des nombreuses interdictions de déplacements en lien avec la pandémie de coronavirus.

Le nouveau directeur général du SILQ, Daniel Gélinas, se dit très fier de la programmation qu’il compte tout de même rendre publique. Parmi les évènements très attendus, l’autrice Marie Laberge devait s’entretenir avec Margaret Atwood, autrice de La servante écarlate. La causerie devait être présentée à guichet fermé.