L’écrivain français Hubert Mingarelli, lauréat du prix Médicis en 2003 et dont le dernier roman figurait dans la sélection du Goncourt, est mort la fin de semaine dernière à l’âge de 64 ans, a-t-on appris lundi auprès de son éditeur.

Agence France-Presse

« C’est une nouvelle très triste. Hubert Mingarelli est décédé des suites d’une longue maladie », a annoncé la maison Buchet-Chastel à l’AFP. Il était l’auteur d’une vingtaine de romans.

Écrivain discret, Mingarelli était un auteur économe de ses mots au style épuré. Son dernier roman, La terre invisible, a été sélectionné l’an dernier par le jury du prix Goncourt.

Lauréat du prix Médicis en 2003 pour Quatre soldats, il avait reçu le prix Landerneau et le prix Louis-Guilloux en 2014 pour L’homme qui avait soif.