Philip Kerr est mort en mars 2018, mais son célèbre détective allemand créé en 1989 est toujours en vie.

Laila Maalouf Laila Maalouf
La Presse

Bernie Gunther est de retour dans un deuxième titre posthume, L’offrande grecque. Et la bonne nouvelle, c’est qu’il en reste encore un à traduire en français : Metropolis, publié cette année en langue originale anglaise.

Chronologiquement, L’offrande grecque est le dernier épisode de la série et se déroule en 1957, alors que Bernie, muni d’une nouvelle identité et de son sarcasme légendaire, travaille à la morgue de Munich.

Mais les fantômes de la Seconde Guerre ne le laissent toujours pas en paix… 

L’offrande grecque, de Philip Kerr, Seuil, 480 pages

Place à Bosch

IMAGE FOURNIE PAR L'ÉDITEUR

Une vérité à deux visages

Du côté des polars américains, Harry Bosch continue lui aussi de battre des records de longévité.

Le policier qui parcourt les recoins malfamés de Los Angeles depuis 1992 est au cœur d’un nouveau roman de Michael Connelly : Une vérité à deux visages. Bien que l’auteur ait créé plusieurs héros parallèles au fil des ans, il ne semble pas près de mettre le responsable de sa notoriété internationale à la retraite.

Voilà maintenant le redoutable enquêteur pris entre passé et présent, dans un roman qui plaira aux fans de longue date et aux adeptes plus récents.

Une vérité à deux visages, de Michael Connelly, Calmann-Lévy, 432 pages