Le 28festival Présence autochtone présentera des oeuvres d'artistes de partout sur la planète du 7 au 15 août. Des créateurs des Premières Nations, bien sûr, mais de plusieurs autres peuples avec qui ils collaborent.

Mario Cloutier LA PRESSE

Cinéma

Le festival s'ouvrira avec la présentation d'une sélection de courts métrages, le 7 août à la Grande Bibliothèque. Le directeur artistique André Dudemaine vante aussi les mérites de longs métrages comme Sweet Country de l'Australien Warwick Thornton, gagnant du Prix du jury de Venise en septembre dernier, et le documentaire Dirt McComber, Last of the Mohicans sur un personnage haut en couleur de Kahnawake. À voir aussi : On a Knife Edge, Nada queda sino nuestra ternura et Ex-Pajé.

Scène

Plusieurs spectacles musicaux ont lieu durant Présence autochtone. Le deuxième concert Nikamotan Mtl de Musique nomade, misant sur la relève musicale autochtone et indie, aura lieu le 11 août. Le groupe Jerry Cans, du Nunavut, offrira son rock chanté en inuktitut le 9 août, avec Beatrice Deer en première parie. Le 8 août, le chanteur Don Amero, de Winnipeg, les aura précédés sur la place des Festivals. Au même endroit, la pièce de marionnettes géantes Ioskeha et Tawiscara : le grand jeu de la création sera présentée les 10 et 12 août. 

Arts visuels 

Avant même l'ouverture du festival, Présence autochtone s'est associé avec la galerie La Guilde pour offrir une dizaine d'oeuvres du grand artiste de Colombie-Britannique Sonny Assu (aussi présenté ces jours-ci à la Maison des arts de Laval dans le cadre de la Triennale Banlieue !). Le vernissage à La Guilde a lieu demain. Aussi, l'Espace culturel Ashukan, situé dans le Vieux-Montréal, présente des oeuvres de l'artiste anishinaabe Nico Williams, spécialiste du perlage. Des photos de l'artiste mohawk Shelley Niro seront aussi montrées durant le festival. 

Animation 

La place des Festivals prend des allures de village autochtone durant Présence autochtone. Le 7e Défilé de l'amitié Nuestroamerica Montréal et les Premières Nations se déroulera dans la rue Sainte-Catherine avec 1500 participants des communautés culturelles. Du 8 au 12 août, la place des Festivals offrira une création multimédia de Caroline Monnet et Sébastien Aubin. Un tipi et une maison longue seront érigés sur la grande place, où se trouvent un coin restauration et des ateliers.

Photo fournie par l'artiste et la galerie Art Mûr

Sonny Assu, Home Coming (détail), 2014, impression numérique sur une peinture de Paul Kane (Scene near Walla Walla, 1848-52), édition de 5, 57 x 92 cm.

Photo Olivier Jean, Archives La Presse

Chaque année, la place des Festivals prend des allures de village autochtone durant Présence autochtone.