Quoi voir, quoi faire cette semaine ? Voici les suggestions culturelles de nos journalistes.

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

Simon Chabot Simon Chabot
La Presse

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Sur le web

Le roman de monsieur Molière

Le Théâtre du Nouveau Monde propose son premier laboratoire de création (de trois durant l’hiver) avec Le roman de monsieur Molière, de Mikhail Boulgakov, dans une mise en scène de Lorraine Pintal et une adaptation de Louis-Dominique Lavigne. Ce documentaire filmé sur la scène et dans les coulisses du TNM est comme un prologue à la création du spectacle en salle. On y voit des extraits de la pièce et des entrevues avec les acteurs et les concepteurs de la production. Parmi eux, Éric Robidoux, Jean-François Casabonne et Jean-Philippe Perras qui nous parlent de leurs personnages ; respectivement Molière, Boulgakov et Louis XIV. La violoncelliste Jorane signe la musique originale. Offert jusqu’au 7 mars sur le site du TNM. — Luc Boulanger, La Presse

Sur le web

PHOTO FOURNIE PAR L’ORCHESTRE MÉTROPOLITAIN

L’Orchestre Métropolitain en répétition

Des insectes à l’OM

L’Orchestre Métropolitain propose pour la relâche une prestation virtuelle qui grouille… d’insectes. Avec le concours du vulgarisateur scientifique Martin Carli, animateur de Génial ! à Télé-Québec, la formation musicale dirigée pour l’occasion par Nicolas Ellis a concocté un programme hybride entre concert et jeu télévisé qui met à l’honneur les petites bêtes. Au menu musical : Le vol du bourdon, de Rimski-Korsakov, La notte, de Vivaldi (pleine de grillons et de lucioles), et des fragments du ballet Le festin de l’araignée, de Roussel. Avec en prime l’apparition d’insectes en 3D. À partir de vendredi et jusqu’au 7 mars. Prix demandé : 17 $. — Simon Chabot, La Presse

Sur vos écrans

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Bleu Jeans Bleu

Fêter la relâche avec Bleu jeans bleu

Envie de marquer le début de la relâche en grand ce samedi ? Vous pourriez inviter le groupe Bleu Jeans Bleu à danser dans votre salon en achetant un droit d’accès (15 $) au spectacle virtuel que le groupe donnera à 20 h ce soir-là en direct du Théâtre des Deux Rives, à Saint-Jean-sur-Richelieu. La prestation sera ensuite présentée en rediffusion jusqu’au 6 mars. Plus tard pendant la relâche, les auteurs de Coton ouaté, Veux-tu jouer un bowling ? et Le king de la danse en ligne monteront d’ailleurs sur scène devant un vrai public à la salle Odyssée de Gatineau, en zone orange, les 4 et 5 mars. Avis aux lecteurs de l’Outaouais : il reste quelques billets (35 $).
— Simon Chabot, La Presse

Parcours

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

L’exposition immersive Inspirations prend l’affiche ce jeudi, au rez-de-chaussée du Palais des congrès de Montréal.

Lancement d’OASIS immersion

L’exposition immersive Inspirations prend l’affiche ce jeudi, au rez-de-chaussée du Palais des congrès de Montréal, au cœur du tout nouvel espace OASIS immersion. À travers un parcours déambulatoire d’environ 75 minutes, le public peut revivre des grands moments de la mission spatiale de David Saint-Jacques, par exemple ; ou encore, s’imprégner de tableaux immersifs inspirés par la musique de la pianiste Alexandra Stréliski. Selon les organisateurs, il s’agit du plus grand parcours immersif intérieur au pays. « Notre souhait est de faire d’OASIS immersion une attraction incontournable pour Montréal et un environnement où la technologie est au service de la créativité », souhaite Robert Mercure, PDG du Palais des congrès. — Luc Boulanger, La Presse

À la Cinémathèque

IMAGE TIRÉE DU SITE IMDB

Une scène de Barking Dogs Never Bite, de Bong Joon-ho

Le cinéma reprend à la Cinémathèque

Comme les salles de cinéma, la Cinémathèque québécoise reprend ses projections dès vendredi avec une programmation comprenant un beau mélange de films récents et d’anciens classiques. Ainsi, parmi les nouveautés, on pourra voir Deux, de Filippo Meneghetti, et Alcootest (Another Round), de Thomas Vinterberg. Dans la liste des films plus anciens ou classiques, on note la projection de Qu’elle était verte ma vallée, de John Ford, l’œuvre québécoise Cap Tourmente, de Michel Langlois, et Barking Dogs Never Bite, de Bong Joon-ho, réalisateur plus connu pour son récent Parasite. On note aussi le retour de Nadia, Butterfly, de Pascal Plante, dès le 5 mars. — André Duchesne, La Presse

Sur le web

PHOTO KEVIN CALIXTE, FOURNIE PAR L’ORCHESTRE DE L’AGORA

L’Orchestre de l’Agora et l’Atelier lyrique présentent le concert en ligne Mahler : Aurore et crépuscule, enregistré à la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours.

Mahler, entre espoir et fatalisme

L’Orchestre de l’Agora, sous la direction de Nicolas Ellis (également invité à l’OM), et l’Atelier lyrique présentent à partir de dimanche le concert en ligne Mahler : Aurore et crépuscule, enregistré à la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours. Dix-sept musiciens et cinq solistes y interprètent l’œuvre Des Knaben Wunderhorn (Le cor enchanté de l’enfant), de Gustav Mahler, au texte parfois sombre, mais poignant. Le concert sera diffusé sur le site lepointdevente.com jusqu’au 14 mars. Prix du droit d’accès : 18 $.
— Simon Chabot, La Presse

Sur vos écrans

INSTITUT NATIONAL DE L’IMAGE ET DU SON

Le court métrage documentaire Jo, de Carmen Rachiteanu, est l’une des œuvres présentées au cours de la première année d’existence de Tënk.

Tënk célèbre et débrouille sa plateforme

Afin de célébrer son premier anniversaire de lancement, la plateforme Tënk, consacrée au cinéma documentaire, se met en mode débrouillage et rend sa programmation accessible sans frais du vendredi 26 février, à 19 h, jusqu’au dimanche 28 février, à minuit. Au cours de la première année, quelque 300 films ont ainsi été présentés en faisant la part belle aux femmes cinéastes telles Chantal Akerman, Agnès Varda et autres. Le cinéma québécois a aussi été mis en valeur avec 119 titres diffusés au cours des 60 dernières années. Pour profiter de cette offre, on va sur le site internet et on entre le code promotionnel JEDECOUVRETENK. — André Duchesne, La Presse

Sur le web

Si l’immigration m’était contée…

Dès ce jeudi, Savoir média diffuse la websérie Vivre tous ensemble, dans laquelle 12 immigrants et leurs enfants racontent leur aventure québécoise. Chaque épisode s’attarde au parcours semé d’émotions contradictoires d’un néo-Québécois, dont David (Cambodge), Aïcha (Guinée), Marta (Portugal) et Eduardo (Pérou). Le premier épisode, qui sera aussi diffusé sur les ondes du canal Savoir média ce jeudi à 20 h 45, s’attarde à Samina, née en Afghanistan. Il sera suivi d’une discussion autour du vivre-ensemble dans le cadre de l’émission [Re]penser le monde, coanimée par Sophie Fouron et le philosophe en résidence Normand Baillargeon. — Simon Chabot, La Presse