Le jardin de notre journaliste et chroniqueur horticole Pierre Gingras héberge des centaines de spécimens de plantes et de fleurs. Quelques-uns d’entre eux nous offrent en cadeau leur beauté fragile, même durant le rude hiver québécois.

Patrick Sanfaçon Patrick Sanfaçon
La Presse

J’ai voulu mettre en valeur le contraste entre la rudesse de l’hiver et les petits détails de ces plantes et fleurs en donnant la priorité aux gros plans. J’ai utilisé un objectif spécial qui déphase le plan de mise au point (Canon tilt-shift 90 mm) et permet d’accentuer l’effet de flou et de donner un résultat plus doux à ces scènes d’hiver, sans sacrifier la définition de toute l’image. 

La magnifique lumière de cette journée ensoleillée a fait le reste du travail. Aucun filtre n’a été utilisé.

  • Tant que le verglas ne leur fait pas plier l’échine, les miscanthus jouent avec la lumière hivernale.

    PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE 

    Tant que le verglas ne leur fait pas plier l’échine, les miscanthus jouent avec la lumière hivernale.

  • Même frigorifiées, ces petites roses « Flower Carpet Red » conservent leur charme.

    PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE 

    Même frigorifiées, ces petites roses « Flower Carpet Red » conservent leur charme.

  • La clématite « Summer Snow », splendeur d’hiver

    PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE 

    La clématite « Summer Snow », splendeur d’hiver

  • « Dégonflée » l’hiver, cette raquette d’Opuntia humifisa, un cactus vivace, reprendra du tonus en mai et fleurira en juin.

    PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE 

    « Dégonflée » l’hiver, cette raquette d’Opuntia humifisa, un cactus vivace, reprendra du tonus en mai et fleurira en juin.

  • Plusieurs fougères restent vertes au cours de l’hiver.

    PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE 

    Plusieurs fougères restent vertes au cours de l’hiver.

  • Une graminée étend son feuillage sur la neige.

    PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE 

    Une graminée étend son feuillage sur la neige.

  • Blottie contre un mur, cette fougère va survivre jusqu’au printemps.

    PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE 

    Blottie contre un mur, cette fougère va survivre jusqu’au printemps.

  • Les nouvelles tiges de l’if japonais nain sont colorées, offrant un beau contraste avec la neige.

    PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE 

    Les nouvelles tiges de l’if japonais nain sont colorées, offrant un beau contraste avec la neige.

  • Plante indigène, le houx verticillé conserve ses fruits une grande partie de l’hiver. Attention : il faut un plant mâle et un plant femelle pour avoir droit au spectacle.

    PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE 

    Plante indigène, le houx verticillé conserve ses fruits une grande partie de l’hiver. Attention : il faut un plant mâle et un plant femelle pour avoir droit au spectacle.

1/9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •