Le photojournalisme n’est pas en pause en temps de COVID-19, bien au contraire. L’équipe de photographes de La Presse parcourt les rues de Montréal, et bien au-delà, depuis le début de la crise pour documenter les effets les plus tragiques de la pandémie, mais aussi les plus beaux.

LA PRESSE

Nos photographes font leur travail tout en respectant les consignes de la Santé publique, ce qui impose des contraintes jamais vues.

Depuis deux mois et demi, ils ont trouvé de nouvelles façons de faire ingénieuses afin de poursuivre leur mission : montrer ce qui se passe (vraiment) sur le terrain, une mission essentielle en cette période de confinement. Voici des images qui en témoignent.

Dehors, le monde !

Vous l’avez certainement remarqué, la plupart des portraits publiés depuis deux mois ont été faits à l’extérieur.

  • Le personnel du pavillon Ross de l’hôpital Royal Victoria, qui a été reconverti à la hâte en centre de traitement pour les personnes en situation d’itinérance atteintes de la COVID-19 : Marie-Ève Goyer, Elaine Polflit, Michael Losenbergh, Alain Robitaille, Nadia Fournier, Véronique Roy, Stéphane Roy, Ève Poirier, Daniela Chshelkova, Richard Desormeaux, Kevin Brisebois et Abir Khan.

    PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

    Le personnel du pavillon Ross de l’hôpital Royal Victoria, qui a été reconverti à la hâte en centre de traitement pour les personnes en situation d’itinérance atteintes de la COVID-19 : Marie-Ève Goyer, Elaine Polflit, Michael Losenbergh, Alain Robitaille, Nadia Fournier, Véronique Roy, Stéphane Roy, Ève Poirier, Daniela Chshelkova, Richard Desormeaux, Kevin Brisebois et Abir Khan.

  • L’ex-haltérophile Maryse Turcotte est aujourd’hui gérontopsychiatre à l’hôpital Sainte-Croix de Drummondville.

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    L’ex-haltérophile Maryse Turcotte est aujourd’hui gérontopsychiatre à l’hôpital Sainte-Croix de Drummondville.

  • Réal Lamoureux fait marcher Shawn le dromadaire dans un Zoo de Granby désert.

    PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

    Réal Lamoureux fait marcher Shawn le dromadaire dans un Zoo de Granby désert.

  • Émeric, 9 ans, peut poursuivre sa pratique du skateboard puisque sa famille a construit dans sa cour une rampe 
qui n’a rien à envier aux vraies rampes des centres publics.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

    Émeric, 9 ans, peut poursuivre sa pratique du skateboard puisque sa famille a construit dans sa cour une rampe 
qui n’a rien à envier aux vraies rampes des centres publics.

  • Daniel Bélanger publie régulièrement des dessins sur les réseaux sociaux depuis le début du confinement.

    PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

    Daniel Bélanger publie régulièrement des dessins sur les réseaux sociaux depuis le début du confinement.

  • Christian Larose et son beau-frère Charles Babin font leur sauce à spaghetti sur le feu, à leur chalet de Saint-Adolphe-d’Howard.

    PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

    Christian Larose et son beau-frère Charles Babin font leur sauce à spaghetti sur le feu, à leur chalet de Saint-Adolphe-d’Howard.

  • Pierre Hogue et André Boisvert se donnent rendez-vous quotidiennement depuis des années pour jaser et prendre leur café ensemble dans le quartier Villeray. En ce temps de pandémie, ils continuent ce rituel en gardant deux mètres de distance.

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

    Pierre Hogue et André Boisvert se donnent rendez-vous quotidiennement depuis des années pour jaser et prendre leur café ensemble dans le quartier Villeray. En ce temps de pandémie, ils continuent ce rituel en gardant deux mètres de distance.

  • Martha Wainwright chante sur son balcon, en tout début de confinement, le 22 mars.

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    Martha Wainwright chante sur son balcon, en tout début de confinement, le 22 mars.

  • Le cinéaste Kim Nguyen à la fenêtre de son bureau

    PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

    Le cinéaste Kim Nguyen à la fenêtre de son bureau

  • La coiffeuse Brigitte Marsh, qui donne des trucs pour couper les cheveux à la maison, entourée de ses filles Maxim, 9 ans, et Simone, 6 ans.

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

    La coiffeuse Brigitte Marsh, qui donne des trucs pour couper les cheveux à la maison, entourée de ses filles Maxim, 9 ans, et Simone, 6 ans.

  • L’ancien premier ministre du Québec Lucien Bouchard, à son balcon

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    L’ancien premier ministre du Québec Lucien Bouchard, à son balcon

1/11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des images fortes

Voici des images qui ont particulièrement marqué nos photographes.

  • Dimanche de Pâques. Louise Picotin salue avec émotion sa maman Claire Carrier, 90 ans, qui regarde par une fenêtre au troisième étage du CHSLD Yvon-Brunet de LaSalle.

    PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

    Dimanche de Pâques. Louise Picotin salue avec émotion sa maman Claire Carrier, 90 ans, qui regarde par une fenêtre au troisième étage du CHSLD Yvon-Brunet de LaSalle.

  • Derrière cette neige d’avril, on aperçoit la silhouette d’un résidant au CHSLD La Pinière, à Laval.

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    Derrière cette neige d’avril, on aperçoit la silhouette d’un résidant au CHSLD La Pinière, à Laval.

  • Au tristement célèbre CHSLD Herron, Jacqueline Sénéchal est confinée dans sa chambre.

    PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

    Au tristement célèbre CHSLD Herron, Jacqueline Sénéchal est confinée dans sa chambre.

  • Un homme seul marche dans la rue Sainte-Catherine, près de la clinique de dépistage de COVID-19 qui avait été aménagée sur la place des Festivals.

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    Un homme seul marche dans la rue Sainte-Catherine, près de la clinique de dépistage de COVID-19 qui avait été aménagée sur la place des Festivals.

  • Les policiers Alexandre Després et Mélissa Lessard aident les paramédicaux Marie Kim White, Line Laurin et Dany Rodrigues à sortir le corps d’une femme âgée morte seule dans son appartement.

    PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

    Les policiers Alexandre Després et Mélissa Lessard aident les paramédicaux Marie Kim White, Line Laurin et Dany Rodrigues à sortir le corps d’une femme âgée morte seule dans son appartement.

  • Les bénévoles d’une banque alimentaire de Verdun, à Montréal, avec leurs masques de protection lors de la distribution de la nourriture

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Les bénévoles d’une banque alimentaire de Verdun, à Montréal, avec leurs masques de protection lors de la distribution de la nourriture

  • Une employée nourrit un patient au CHSLD Herron de Dorval, où il y a eu une éclosion de COVID-19.

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    Une employée nourrit un patient au CHSLD Herron de Dorval, où il y a eu une éclosion de COVID-19.

  • Une dame à la fenêtre du CHSLD Saint-Lambert sur le golf

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    Une dame à la fenêtre du CHSLD Saint-Lambert sur le golf

  • Cruelle réalité : deux corps sont transportés par des employés de la morgue au CHSLD Herron.

    PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

    Cruelle réalité : deux corps sont transportés par des employés de la morgue au CHSLD Herron.

1/9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous devons garder en tête que notre travail est essentiel pour bien informer la population, mais que cela est relatif comparé aux travailleurs de la santé. Pour trouver la bonne image, l’image du jour, nous devons aller au plus loin de nos limites personnelles, sans nous mettre en danger nous-mêmes et notre famille confinée à la maison.

Patrick Sanfaçon

  • On croirait que ce portrait de la pianiste Gisèle Forcier Dupuis a été fait dans des circonstances tout à fait normales. La bénévole joue maintenant des airs de piano au téléphone à une quarantaine de personnes âgées.

    PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

    On croirait que ce portrait de la pianiste Gisèle Forcier Dupuis a été fait dans des circonstances tout à fait normales. La bénévole joue maintenant des airs de piano au téléphone à une quarantaine de personnes âgées.

  • En fait, notre photographe se trouve à l’extérieur de la maison, pour respecter les règles de distanciation physique.

    PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

    En fait, notre photographe se trouve à l’extérieur de la maison, pour respecter les règles de distanciation physique.

1/2
  •  
  •  

Gagner la confiance des gens sans poignée de main, sans proximité, à deux mètres de distance est une nouvelle réalité pour nous. Il faut garder son calme, à chacune des rencontres, puisque je le sens bien, tout un chacun est à fleur de peau par le confinement et la peur d’attraper le virus.

François Roy

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

David Boily fait les photos de ce reportage sur les classiques de la cuisine québécoise à l’extérieur, dans la cour de notre journaliste, ce qui est très inhabituel.

Notre principal défi consiste à pouvoir être fonctionnel dans un environnement de travail qui ne l’est pas vraiment. Mais aussi d’arriver à faire d’aussi bonnes photos qu’en temps normal, ce qui est presque impossible, car on ne peut pas approcher les sujets que l’on photographie ni les mettre dans le contexte où ils se trouvent habituellement.

Martin Chamberland

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

La famille Hardy-Robichaud organise des jeux pour rendre le confinement agréable. Portrait classique ? Pas tout à fait, puisque si vous observez attentivement, on voit que notre photographe est resté à l’extérieur de la maison, comme le prouve son reflet sur la porte du four à micro-ondes.

La journée la plus significative pour moi depuis le début de la pandémie a été le 12 avril, dimanche de Pâques. Dépêché au Centre d’hébergement Yvon-Brunet à Ville-Émard, j’aperçois sept ou huit personnes. Ce sont les enfants de trois des résidants du CHSLD, venus voir leurs parents à travers les fenêtres de l’établissement. Visiblement rongés par l’inquiétude et la peine, ils se sont néanmoins pliés avec grâce aux demandes d’entrevue et à la prise de photos des médias. Ce jour-là, j’ai fait la rencontre, avec beaucoup d’émotion, des vrais visages de la tragédie des CHSLD qui continue de toucher des milliers de familles québécoises.

Robert Skinner

Ce que je trouve de loin le plus difficile, c’est de revivre la même journée constamment. De retourner soir après soir devant les mêmes CHSLD ou les mêmes hôpitaux, là où la crise est la plus meurtrière, et de me rendre compte que plus les journées passent, plus il y a des chambres vides.

Olivier Jean

Par la fenêtre

  • Jour de Pâques, midi : France Boulet parle au téléphone et salue sa maman Georgette Laramée, 96 ans, à travers la fenêtre de sa chambre au CHSLD Yvon-Brunet. Plus tard dans la journée, la nouvelle est tombée : le test de COVID-19 de Mme Laramée est positif.

    PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

    Jour de Pâques, midi : France Boulet parle au téléphone et salue sa maman Georgette Laramée, 96 ans, à travers la fenêtre de sa chambre au CHSLD Yvon-Brunet. Plus tard dans la journée, la nouvelle est tombée : le test de COVID-19 de Mme Laramée est positif.

  • En ce 12 avril, Georgette Laramée discute avec sa famille qui se trouve de l’autre côté de sa fenêtre. La dame de 96 ans est morte de la COVID-19, le 20 avril.

    PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

    En ce 12 avril, Georgette Laramée discute avec sa famille qui se trouve de l’autre côté de sa fenêtre. La dame de 96 ans est morte de la COVID-19, le 20 avril.

  • Salutations à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal. Une femme est venue parler à son mari qui est dans cet établissement.

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Salutations à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal. Une femme est venue parler à son mari qui est dans cet établissement.

  • Discussion sous la pluie au CHSLD Yvon-Brunet

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    Discussion sous la pluie au CHSLD Yvon-Brunet

  • À l’hôpital St. Mary’s de Montréal, un infirmier attend l’arrivée des ambulances.

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    À l’hôpital St. Mary’s de Montréal, un infirmier attend l’arrivée des ambulances.

  • Une employée au CHSLD Yvon-Brunet sous l’arc-en-ciel

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    Une employée au CHSLD Yvon-Brunet sous l’arc-en-ciel

  • Le marionnettiste Michel Ledoux et sa marionnette BIBI, en isolement

    PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

    Le marionnettiste Michel Ledoux et sa marionnette BIBI, en isolement

  • Béatrice Picard dans l’entrée de sa résidence à Laval

    PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

    Béatrice Picard dans l’entrée de sa résidence à Laval

  • La vie ne s’est pas arrêtée au célèbre Fairmount Bagel, où les employés sont à l’œuvre au milieu de la nuit.

    PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

    La vie ne s’est pas arrêtée au célèbre Fairmount Bagel, où les employés sont à l’œuvre au milieu de la nuit.

  • La famille Maranda-Rosales s’organise régulièrement des rallyes automobiles. Sur la photo, Mateo Rosales, 8 ans, Eva Rosales, 12 ans, Laurianne Morin, 9 ans, Stéphanie Maranda, son conjoint Marco Rosales et Wiliam Morin, 7 ans.

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

    La famille Maranda-Rosales s’organise régulièrement des rallyes automobiles. Sur la photo, Mateo Rosales, 8 ans, Eva Rosales, 12 ans, Laurianne Morin, 9 ans, Stéphanie Maranda, son conjoint Marco Rosales et Wiliam Morin, 7 ans.

  • Dans cette photo d’une dame âgée à la fenêtre, on aperçoit la silhouette de notre photographe, son fils.

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Dans cette photo d’une dame âgée à la fenêtre, on aperçoit la silhouette de notre photographe, son fils.

1/11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •