Même si 77% des Canadiens s'inquiètent de leur avenir financier à court terme, trois quarts d'eutres eux voient d'un bon oeil leur avenir à long terme.

Nadielle Kutlu
Nadielle Kutlu LA PRESSE

C'est ce que révèle un sondage sur les finances personnelles, réalisé par TD Canada Trust, en avril 2009, auprès de 1014 hommes et femmes.

Résultats: les inquiétudes financières des Canadiens portent sur leur présente réalité.

Les trois principales inquiétudes financières des Canadiens concernent leur capacité à maintenir leur mode de vie actuel (22 %), la peur de perdre l'argent de leurs placements (18 %) et la crainte de manquer de fonds pour leur retraite (16 %).

Cinq pour cent des Canadiens interrogés ont d'ailleurs affirmé avoir récemment perdu leur emploi ou avoir été mis à pied.

Selon l'étude, plus d'un quart des Canadiens vivent d'une paie à l'autre et plus de la moitité affirment que la crise économique a eu des répercussions négatives sur leur situation financière personnelle.

Au pays, ce sont les Ontariens qui sont les plus inquiets de leur finances. Selon le sondage, 80 % d'entre eux se disent être assez ou très inquiets.  Ceux qui se font le moins de soucis ? Ce sont les résidents du Manitoba et de la Saskatchewan (71%).

Et ce sont les femmes qui s'inquiètent davantage des effets négatifs de la crise économique. (84 % des femmes comparativement à 69 % des hommes).