Groupe Petra et MACH acquièrent le 1100, René-Lévesque Ouest au centre-ville de Montréal. Petra a Jolina, le holding familial des Saputo, est le deuxième actionnaire en importance. Le groupe a longtemps été dirigé par Giuseppe Borsellino, beau-frère de Lino senior.

André Dubuc André Dubuc
La Presse

« Cette acquisition consolide la position de Groupe Petra en tant que leader dans le marché immobilier commercial montréalais. L’addition de ce remarquable actif au sein de notre portefeuille renforce le partenariat stratégique qui nous lie déjà avec Vincent Chiara de MACH », affirme dans un communiqué Patrice Bourbonnais, président et chef de l’exploitation de Groupe Petra.

Le prix payé n’a pas été divulgué.

Au centre-ville, le duo Petra/Mach détient déjà la Place Victoria, la tour CIBC et des participations dans l’immeuble Sun Life.

Le 1100, boulevard René-Lévesque compte plus de 560 000 pi² d’espace de bureaux, loge des locataires tels que BCF Avocats d’affaires, SCHL, ADP Canada et TC Transcontinental.

Groupe Petra assumera la gestion et la location de cet immeuble.

Le portefeuille de Groupe Petra compte plus de 9,5 millions de pieds carrés de superficie locative dans 55 propriétés réparties dans la région de Montréal, à Québec et dans la région de Toronto.

De son côté, MACH est l’un des plus grands propriétaires et promoteurs immobiliers privés au Canada. L’entreprise possède plus de 150 immeubles et gère plus de 30 millions de pieds carrés de propriétés commerciales, industrielles ou résidentielles au Québec.

En septembre dernier, La Presse avait rapporté que la tour de 27 étages hors sol construite en 1986 était à vendre. L’immeuble a porté le nom d’Édifice La Laurentienne dans le passé.

Ses propriétaires sont Desjardins et Oxford.

En 2019, l’immeuble voisin du 1250 René-Lévesque a été vendu pour 605 millions.