La Ville de Montréal veut «professionnaliser la fonction» des cochers du Vieux-Montréal. En ce sens, les voituriers porteront un uniforme fourni par la ville dès l'été prochain et recevront une formation par l'Institut du tourisme et de l'hôtellerie du Québec.

Audrey Ruel-Manseau LA PRESSE

«On est dans la mouvance. Je veux aussi qu'on ait nos propres écuries; le cheval fait partie de notre patrimoine et je veux qu'on puisse s'assurer que les choses se fassent correctement et qu'on puisse protéger la santé des chevaux», a ajouté le maire, mardi. 

Le montant alloué aux uniformes et à la formation fait partie de l'enveloppe de 500 000 $ annoncée par Montréal en décembre pour le financement de différentes mesures visant à améliorer l'industrie, comme l'aménagement de postes d'attente, le micropuçage des bêtes, la formation et le port de l'uniforme chez les cochers.