Reconnue coupable de 11 manquements déontologiques, la mairesse de l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce (CDN-NDG), Sue Montgomery, devrait accepter ce verdict et se concentrer sur les services aux citoyens, selon la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Publié le 29 juin 2021
Isabelle Ducas
Isabelle Ducas La Presse

« Onze manquements, c’est important ! Je crois que Mme Montgomery doit prendre acte et accepter, qu’elle doit penser à sa fonction publique et donner les services que les citoyens méritent », a commenté Mme Plante, mardi, lors d’un point de presse.

La mairesse de Montréal s’est dite « triste » de voir que Mme Montgomery consacre toutes ses énergies à ce litige depuis plusieurs mois, plutôt qu’aux citoyens de son arrondissement.

« Il y a des élections qui s’en viennent et je fais confiance à la population pour prendre une décision basée sur les faits, qui sont éloquents », a-t-elle ajouté.

La Commission municipale du Québec (CMQ) a reconnu la semaine dernière Sue Montgomery coupable de 11 des 28 manquements déontologiques qui lui étaient reprochés. Elle a notamment échoué à maintenir un climat de travail « exempt de harcèlement » parmi les employés de son arrondissement, s’est livrée à une lutte de pouvoir et a manqué de respect envers le directeur d’arrondissement et des employés de la ville, selon la CMQ.