Reconnue coupable de 11 manquements déontologiques, la mairesse de l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce (CDN-NDG), Sue Montgomery, devrait accepter ce verdict et se concentrer sur les services aux citoyens, selon la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Isabelle Ducas
Isabelle Ducas La Presse

« Onze manquements, c’est important ! Je crois que Mme Montgomery doit prendre acte et accepter, qu’elle doit penser à sa fonction publique et donner les services que les citoyens méritent », a commenté Mme Plante, mardi, lors d’un point de presse.

La mairesse de Montréal s’est dite « triste » de voir que Mme Montgomery consacre toutes ses énergies à ce litige depuis plusieurs mois, plutôt qu’aux citoyens de son arrondissement.

« Il y a des élections qui s’en viennent et je fais confiance à la population pour prendre une décision basée sur les faits, qui sont éloquents », a-t-elle ajouté.

La Commission municipale du Québec (CMQ) a reconnu la semaine dernière Sue Montgomery coupable de 11 des 28 manquements déontologiques qui lui étaient reprochés. Elle a notamment échoué à maintenir un climat de travail « exempt de harcèlement » parmi les employés de son arrondissement, s’est livrée à une lutte de pouvoir et a manqué de respect envers le directeur d’arrondissement et des employés de la ville, selon la CMQ.