La directrice de cabinet de la mairesse de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, au centre de la controverse qui secoue sa patronne et l’arrondissement depuis l’an dernier, se lance en politique.

Philippe Teisceira-Lessard
Philippe Teisceira-Lessard La Presse

Annalisa Harris se présentera sous les couleurs de Courage, le parti politique fondé par Mme Montgomery après son expulsion de Projet Montréal.

Elle tentera de devenir conseillère municipale du district de Loyola, à Notre-Dame-de-Grâce.

« Nous avons besoin de meilleurs services de base, d’un budget équitable et d’espaces communautaires pour les familles qui s’installent dans notre quartier, a affirmé Mme Harris dans un communiqué. À titre de conseillère municipale, je travaillerai sans relâche pour rassembler les gens de notre communauté. »

Annalisa Harris a été accusée de harcèlement psychologique envers des hauts-fonctionnaires de l’arrondissement par un rapport de la ville-centre, fin 2019. La mairesse d’arrondissement appuie sa lieutenante et a refusé de la congédier. La mairesse de Montréal Valérie Plante a exclu Mme Montgomery du caucus de Projet Montréal en raison de ce positionnement.