Les réseaux de transports collectifs de la grande région de Montréal vont réduire leurs services actuels pour adopter l’équivalent d’un horaire d’été à partir de lundi, et jusqu’à nouvel ordre, en raison des mesures générales de confinement et de l’effondrement de l’achalandage depuis le début mars.

Bruno Bisson Bruno Bisson
La Presse

À partir de lundi, les services seront diminués d’environ 20 % sur les réseaux de bus et de métro de la Société de transport de Montréal (STM), un niveau jugé suffisant pour accommoder l’achalandage actuel, réduit de 80 % tout en permettant aux usagers de conserver entre eux une distance prudente.

À Laval et dans l’agglomération de Longueuil, les services de bus seront réduits de près de moitié. C’est la fréquence des services qui sera réduite, et non les secteurs desservis. Aucune desserte actuelle ne sera abandonnée, mais les autobus passeront 
moins souvent.

Le réseau exo, qui gère les trains de banlieue et les services d’autobus dans les couronnes de la banlieue, a déjà adopté des horaires réduits sur ces trains, depuis une semaine. Leur fréquentation quotidienne a chuté, dans certains cas, de 85 %

STM

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

L’achalandage sur le réseau bus de la STM a chuté de près de 75 % par rapport à l’an dernier. La réduction de services d’environ 20 % « correspond approximativement au niveau de service offert l’été avec quelques bonifications ciblées » :

– réduction du service sur les lignes à haute fréquence dont les lignes du Réseau 10 MAX, « lorsque l’achalandage observé le permet »

– réduction de service sur les lignes qui alimentent les gares du réseau exo, pour tenir compte de la baisse de service des trains de banlieue

– report des mesures d’atténuation prévue pour les travaux du REM (jusqu’au 13 avril, au minimum)

– baisse de service sur la ligne 747 qui dessert l’aéroport international Trudeau, à Dorval

– élimination ou réduction significative des circuits desservant le Casino et le Parc Jean-Drapeau, du service des navettes Or et des « lignes école »

MÉTRO

L’achalandage ayant chuté de plus de 80 % par rapport à la même période l’an dernier, la STM réduira la fréquence de passage de ces rames sur les lignes verte et orange du métro. Concrètement, la réduction de service de 20 % en période de pointe se traduira par un allongement de 45 secondes du temps d’attente entre deux rames (qui passera de 3 min 20 sec. à 4 min 05 sec, en moyenne, selon les données de la STM).

Le service ne sera pas modifié sur les lignes bleu et jaune.

TRANSPORT ADAPTÉ


Le service est ajusté selon les demandes, qui ont diminué de 85 %. Plusieurs mesures de précaution ont été mises en place protéger la santé des passagers et des chauffeurs en limitant le nombre de passagers à un seul dans les minibus ou taxis adaptés.

STL

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

Les services de bus qui seront offerts par la Société de transport de Laval (STL) à partir de lundi prochain seront l’équivalent d’un « horaire du samedi, bonifié », a indiqué hier la porte-parole Estelle Lacroix. La réduction équivaut à environ 45 % des services. La STL promet d’ajuster certains voyages en fonction de correspondances avec d’autres modes de transport (trains de banlieue, bus métropolitain) et de maintenir une fréquence des passages répondant aux besoins de pointe. De plus, la STL ajoutera aussitôt un autre bus si une ligne s’avérait trop achalandée pour qu’on puisse maintenir une distanciation sociale sécuritaire entre les passagers.

La STL tient toutefois à ajouter que si les services seront réduits sur ses circuits, aucune ligne ne sera abandonnée, et aucun secteur de Laval ne perdra sa desserte.

RTL

Au Réseau de transport de Longueuil (RTL), qui dessert les villes Longueuil, Brossard, Saint-Lambert, Boucherville et Saint-Bruno-de-Montarville, les services de bus seront  réduits globalement de 50 %, mais aucun secteur de l’agglomération ne sera abandonné La fréquence de passage des autobus devrait ressembler « à un horaire de Pâques », dit la relationniste du RTL, Alicia Lymburner.

« Nos clients et de nombreuses entreprises ont entendu le message du gouvernement de rester à la maison et de limiter leurs déplacements, lorsque non essentiels. De notre côté, nous maintenons notre service essentiel pour la population, notamment pour tous celles et ceux qui, quotidiennement, prennent soin de nous tous. »

Exo

PHOTO HUGO-SEBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

Le nombre des départs quotidiens sur toutes les lignes de trains de la banlieue est déjà réduit depuis le 23 mars. Ces horaires restent en vigueur à compter de lundi prochain.

De nouveaux changements ont par ailleurs été apportés aux horaires de service réduits des lignes de Candiac et Deux-Montagnes. Consulter vos applications ou le site internet d’exo.

Les services d’autobus dans les couronnes de banlieue, au nord et au sud de Montréal, seront considérablement réduits à compter de lundi prochain. Les détails seront communiqués plus tard.

Les services d’autobus ou de taxis collectifs en direction des cégeps sont interrompus jusqu’à nouvel ordre.