Source ID:1ce89558b9bc3acb82b8a26c6bfe699f; App Source:StoryBuilder

Montréal bannit les avertisseurs de fumée à pile 9 volts

Un délai de grâce sera accordé jusqu'en juin 2020 aux... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

Un délai de grâce sera accordé jusqu'en juin 2020 aux propriétaires pour se conformer à la nouvelle réglementation.

PHOTO THINKSTOCK

MORGANE GELLY
La Presse

Finis les vieux avertisseurs de fumée à pile 9 volts à Montréal. À partir du 20 juin, propriétaires et locataires devront les remplacer par ceux équipés d'une pile au lithium inamovible d'une durée de 10 ans dans tous les bâtiments résidentiels construits avant 1985.

Rosannie Filato, membre du comité exécutif et responsable de la sécurité civile, en fait l'annonce jeudi. Un délai de grâce sera accordé jusqu'en juin 2020, précise Louise Desrosiers, chef de section au Service de sécurité incendie de Montréal. À partir de cette date, les personnes ayant encore le vieux modèle s'exposeront à une amende de 250  $ par logement et 500  $ en cas de récidive. Le délai ne sera valable que pour les personnes déjà équipées d'un avertisseur avec pile 9 volts fonctionnel.

« Il y aura de moins en moins d'incidents malheureux dus à un simple avertisseur dont la batterie 9 volts est morte », indique Rosannie Filato. Cette mesure suit les recommandations du rapport du coroner publié en automne 2017 sur un décès survenu en 2013 dans un incendie résidentiel. « L'avertisseur de fumée est peu coûteux, efficace, et sauve des vies », rappelle Rosannie Filato.

Les bâtiments construits depuis 1985 doivent être munis d'avertisseurs de fumée reliés à un réseau électrique.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer