Source ID:8fba7b6707db3a3f9c1929be0904413e; App Source:StoryBuilder
Exclusif

Une place publique temporaire au coeur du chantier de la rue Sainte-Catherine

Une place publique temporaire verra le jour à... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

Agrandir

Une place publique temporaire verra le jour à la fin du mois au square Phillips.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Une place publique temporaire verra le jour à la fin du mois au square Phillips, au centre-ville de Montréal, pour venir en aide aux commerçants lourdement touchés par le chantier de réfection de la rue Sainte-Catherine.

À l'initiative de la Société de développement commercial (SDC) Destination Centre-Ville et d'Îlot 84, l'organisme derrière, notamment, le projet Aire commune dans le Mile End, cette place publique nommée Le Petit Montréal permettra aux passants de prendre un temps d'arrêt et de se réapproprier cet espace situé en plein coeur de la métropole.

« On veut en faire un îlot montréalais au milieu du centre-ville. On veut en faire une halte au milieu du chantier, où il y a déjà beaucoup de bruit ou de nuisance. Le but n'est pas d'amener de la musique ou de l'animation. Au contraire, le but est d'en faire un endroit calme », explique Émile Roux, directeur général de Destination Centre-Ville.

« On veut aussi montrer le chantier. On veut que les gens voient ce que va devenir Sainte-Catherine. C'est pour ça que nous avons prévu une élévation. Oui, il y a un chantier, mais c'est pour le mieux », ajoute M. Roux.

Si tout se passe comme prévu, le montage du projet commencera aux environs du 12 juin et l'ouverture officielle devrait avoir lieu le 20. Les organisateurs souhaitent fusionner leurs activités avec l'offre de restauration du secteur afin de garder l'esprit du square Phillips qui, en été, est très sollicité par les passants et les travailleurs des alentours qui viennent y passer leur heure de repas.

Baisse du chiffre d'affaires

Plus tôt cette semaine, plusieurs commerçants de la rue Sainte-Catherine ont confié à La Presse que les travaux en cours avaient jusqu'à présent des conséquences majeures sur leur chiffre d'affaires. C'est dans cette optique que le projet a été pensé. 

« En tant que société de développement commerciale, nous n'émettons pas de chèque. Où nous pouvons avoir un impact, c'est de créer de l'achalandage, c'est d'amener du monde dans les magasins, explique Émile Roux. C'est ça que nous pouvons nous engager à faire pour les commerçants. 

« Pour nous, c'est un laboratoire très intéressant pour savoir ce que nous pouvons faire avec un chantier pour le rendre plus vivable », dit quant à elle Marie-Pier Tessier, directrice générale d'Îlot 84. 

Cofinancée par Destination Centre-Ville et la Ville de Montréal, la place publique éphémère sera redéployée ailleurs sur le chantier de la rue Sainte-Catherine au fur et à mesure de l'avancement de ce dernier. « Montréal est une ville où il y a beaucoup de chantiers, et encore pour longtemps, dit Christina D'arienzo, directrice des opérations à la SDC Destination Centre-Ville. C'est un concept intéressant pour apprendre à dynamiser ces endroits. »




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer