Source ID:4ddfc9967c2032a5a55833bb73f4d7d2; App Source:StoryBuilder

Montréal change de recette pour la cuisine de rue

Seulement 21 camions-bouffe ont demandé un permis l'an... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE)

Agrandir

Seulement 21 camions-bouffe ont demandé un permis l'an dernier pour occuper l'un des emplacements identifiés par la Ville pour la cuisine de rue.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Après l'engouement initial, la cuisine de rue est en perte de vitesse à Montréal. La métropole change de recette afin de redonner goût aux Montréalais d'y manger : elle misera désormais sur les rassemblements plutôt que les camions isolés sur des sites fixes.

Seulement 21 camions-bouffe ont demandé un permis l'an dernier pour occuper l'un des emplacements identifiés par la Ville pour la cuisine de rue. C'est nettement moins que les 35 en 2015. Ces véhicules ont aussi été moins présents dans les rues, effectuant seulement 868 sorties l'an dernier, contre plus de 1400 deux ans plus tôt.

Le problème n'est pas l'intérêt pour la cuisine de rue, mais le système mis en place par Montréal pour la gérer, dit l'Association des restaurateurs de rue (ARRQ). « La vérité, c'est que les camions utilisaient les sites de la Ville comme bouche-trou dans leur calendrier. Ils sont beaucoup en demande par les traiteurs privés ou pour les événements et quand ils se retrouvaient avec un trou, ils le remplissaient avec un site de la Ville », dit Gaëlle Cerf, vice-présidente de l'organisation.

À preuve, le nombre de camions-bouffe en opération est en hausse -il y en a plus d'une cinquantaine dans la région de Montréal-, mais moins de la moitié voulaient utiliser les emplacements sur rue de Montréal, ne les jugeant pas rentables. L'ARRAQ indique que les sites fixes de la Ville représentent à peine 28 % des revenus des restaurateurs mobiles. En comparaison, les événements privés, comme les mariages ou les fêtes familiales, représentent 38 %, et les festivals 34 %.

« On n'est pas New York ou Los Angeles où il y a une masse critique pour rentabiliser les sites sur rue », explique Mme Cerf.

Devant cette perte de vitesse de la cuisine de rue, l'administration Plante a décidé de revoir la stratégie de Montréal. Elle suspend le règlement qui désignait une trentaine d'emplacements où les camions pouvaient opérer afin de céder aux arrondissements la gestion de la cuisine de rue.

Épicentre de la cuisine de rue, Ville-Marie a décidé de confier à l'ARRQ la gestion des camions sur son territoire. L'arrondissement compte organiser plusieurs rassemblements de camions par semaine, afin d'en faire de véritables événements. On souhaite ainsi susciter l'intérêt. Plutôt que trouver un seul camion, les rassemblements pourront en accueillir huit. Les visiteurs auront ainsi plus de choix.

« On va créer de l'achalandage à ces endroits. Les gens vont être assurés de trouver des camions et comme il y en aura plusieurs, il y aura une plus grande diversité de choix », explique Robert Beaudry, élu responsable du développement économique.

L'ARRQ assure qu'elle ne favorisera pas ses membres dans sa gestion de la cuisine de rue, mais fonctionnera sur la base du premier arrivé premier servi.

Pas de malbouffe

Malgré ce virage, Montréal ne revient pas sur sa décision d'exiger de tourner le dos à la malbouffe pour la cuisine de rue. Ainsi, il n'est toujours pas question d'ouvrir la porte aux kiosques à hot-dogs, afin de réduire la facture souvent salée de la nourriture dans les camions-bouffe.

« Je ne pense pas que ce soit une bonne chose de baisser la qualité. C'est une responsabilité d'offrir de la nourriture de qualité et le client demande de plus en plus de la qualité. Mais oui, il y a un coût parce qu'on demande des produits locaux. Mais il y a un appétit pour cela », assure Beaudry.

Nombre de camions ayant demandé un permis de cuisine de rue

2015: 35

2016: 29

2017: 25

2018: 21

Source : Ville de Montréal




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer