Source ID:b0c8a768c5bd3ec6a0de4b7c5d023417; App Source:StoryBuilder

Montréal réclame des centaines de millions à Québec

PIERRE-ANDRÉ NORMANDIN
La Presse

Importants travaux pour maintenir le service du métro. Investissement dans les transports collectifs. Livraison de logements sociaux promis, mais jamais construits. La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a profité des consultations prébudgétaires à Québec pour réclamer au gouvernement des centaines de millions pour la métropole.

100 millions pour le métro

La Société de transport de Montréal (STM) prévoit devoir investir 100 millions dans le réseau du métro afin de répondre aux exigences d'Hydro-Québec. La mairesse demande donc à Québec de financer ces travaux. La demande en énergie augmentant rapidement à Montréal, Hydro-Québec a entrepris depuis plusieurs années de faire passer son réseau de distribution sur l'île de 12 kV à 25 kV.

La STM avait reçu une dérogation en 2001 pour continuer à fonctionner à 12 kV afin d'éviter d'avoir à changer ses équipements alimentant le métro, mais Hydro-Québec a finalement demandé en 2016 au transporteur montréalais de se convertir au 25 kV. La société d'État a offert une compensation de «plusieurs centaines de milliers de dollars», mais la STM évalue qu'il lui en coûtera 100 millions en travaux.

Financement de la mobilité

Québec doit investir davantage pour encourager les transports collectifs, estime Valérie Plante. L'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) prévoit que les dépenses augmenteront rapidement au cours des prochaines années. Or, les 82 villes de la région n'ont pas les moyens d'assumer cette augmentation. La mairesse Plante demande au gouvernement de participer davantage au financement des frais de fonctionnement des transports collectifs et de couvrir la totalité des dettes entraînées par les grands projets en cours.

Montréal note par ailleurs que les émissions de gaz à effet de serre sont en baisse dans pratiquement tous les secteurs... à l'exception des transports. Valérie Plante estime ainsi qu'une «intervention rapide» est requise. «La réforme du Fonds vert pourrait être l'occasion idéale de mieux soutenir les projets de transports collectifs», écrit la mairesse.

Plaidoyer pour la ligne rose

Valérie Plante demande aussi au gouvernement de considérer le projet de ligne rose sur un pied d'égalité avec les autres développements envisagés pour les transports en commun dans la grande région de Montréal. Dans sa lettre, elle demande que les études entreprises par l'ARTM sur huit projets, dont la ligne rose, «soient menées à terme simultanément».

Or, lundi, le ministre des Transports, François Bonnardel, a de nouveau écarté l'idée de financer cette nouvelle ligne de métro. «Ce n'est pas vrai qu'on peut dire que le prolongement de la ligne bleue peut soulager la ligne orange. Je pense que le ministre est déconnecté de la réalité et je l'invite à venir avec moi dans le métro pour être plus sensible face aux utilisateurs», a réagi hier la mairesse.

110 millions pour le logement social

Le gouvernement promet depuis des années de construire des logements sociaux à Montréal, mais ne remplit jamais ses engagements. La métropole recense 3562 logements promis avant 2017, mais n'ayant jamais été construits. Montréal réclame donc à Québec un investissement supplémentaire de 110 millions d'ici 2021 dans le programme AccèsLogis, et ce, en plus des 22 millions déjà annoncés en 2018.

La Ville demande aussi 4 millions de plus par an pour rénover les logements abordables existants.

25 millions pour des ateliers d'artistes

Montréal note que de nombreux ateliers d'artistes disparaissent sur l'île. La métropole compte donc mettre en place un programme pour aider les artistes à trouver un lieu où travailler. La Ville y consacre déjà 1 million par an, mais elle souhaite multiplier par six cette aide. Elle demande à Québec de fournir 5 millions par an, pendant cinq ans, afin de rénover des bâtiments où des ateliers d'artistes seraient aménagés dans divers quartiers.

Valérie Plante demande par ailleurs au gouvernement de confirmer le financement de 18,7 millions pour le projet de Centre culturel des Premières Nations.

TVQ, Stade olympique et Palais des congrès

Valérie Plante espère voir le gouvernement traduire plusieurs promesses en engagements concrets dans le prochain budget. Elle souhaite voir devenir réalité le transfert d'un point de TVQ aux municipalités.

Montréal souhaite aussi que Québec s'engage à payer la totalité des taxes foncières sur ses immeubles, ce qui n'est pas le cas actuellement.

La métropole demande également que le prochain budget confirme le financement de l'agrandissement du Palais des congrès de Montréal, projet attendu depuis longtemps.

La Ville dit en outre s'attendre à obtenir une confirmation concernant le remplacement du toit du Stade olympique, élément incontournable pour la candidature de Montréal en vue de la présentation de la Coupe du monde de soccer de 2026.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer