Montréal reverra sa Politique du déneigement, pour donner plus de latitude aux arrondissements et améliorer l’efficacité des opérations. Les modifications souhaitent aussi répondre aux défis posés par les changements climatiques, après un hiver particulièrement difficile.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

Jean-François Parenteau, responsable de ce dossier au comité exécutif, présentera quatre modifications au prochain conseil municipal du 13 mai, a annoncé la Ville dans un communiqué.

Il proposera quatre grandes modifications. La première permettra aux arrondissements de déclencher les opérations de chargement de neige pour leur territoire selon leurs besoins, sans attendre la ville centre, pour un maximum de deux fois dans la saison. Les arrondissements auront aussi plus de latitude pour le début du chargement. Ils pourront commencer l’opération dès le déclenchement annoncé par la ville centre et auront jusqu’à 24 heures, plutôt que 12, pour commencer le travail.

Une modification vise à changer le critère pour le déblaiement de la neige dans les rues locales. Plutôt que d’attendre que l’accumulation atteigne 5 cm au sol, les opérations pourront commencer dès que la neige aura atteint 2,5 cm, comme c’est le cas pour les autres artères.

Enfin, la dernière modification vise les changements climatiques, après un hiver en dents de scie, avec des gels et des dégels, et une quantité importante de pluie et de neige. Un comité permanent sur le suivi et l’amélioration du déneigement sera ainsi mis sur pied, pour émettre des recommandations.