Source ID:7d42f5efd0423ec48bccf0b58131fdc3; App Source:StoryBuilder

Le nouveau chef du SPVM est assermenté

FANNY LÉVESQUE
La Presse

La Ville de Montréal a procédé mercredi à la prestation de serment de son nouveau chef de police, Sylvain Caron. Cumulant 37 années d'expérience dans le milieu policier, M. Caron devient le 40e directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

« Cette fonction va au-delà de mes aspirations personnelles et professionnelles », a lancé le nouveau chef lors d'une cérémonie protocolaire qui s'est déroulée à l'hôtel de ville. M. Caron succède au grand patron de la Sûreté du Québec, Martin Prud'homme, qui a assuré la direction intérimaire du SPVM après le départ dans la controverse du directeur Philippe Pichet.

Le nouveau chef n'a d'ailleurs pas hésité à revenir sur cette époque houleuse pour la police de Montréal en saluant notamment « la résilience et la volonté » des travailleurs du SPVM. « Votre passion pour le travail policier a su émerger et laisser ses empreintes dans une période de grande fragilité de l'organisation », a-t-il lancé.

Sylvain Caron souhaite d'ailleurs que son travail s'inscrive dans la « continuité » de celui amorcé par Martin Prud'homme, qu'il a pris soin de décrire comme un « gestionnaire de haut niveau ». La mairesse Valérie Plante a aussi eu de bons mots pour le chef intérimaire, affirmant qu'il avait permis de « remettre le SPVM sur les rails ».

CONFIANCE, TRANSPARENCE ET DIVERSITÉ

M. Caron se donne la mission de « maintenir les acquis » et de faire du SPVM « une organisation de confiance », plus transparente et « ouverte à la diversité montréalaise ». À ce sujet, lui et la mairesse Plante ont réaffirmé qu'ils feraient de la lutte contre le profilage racial et social une priorité, au lendemain du dépôt du plan stratégique du SPVM, qui a suscité la critique.

« C'est un plan de prévention auquel je m'inscris totalement. Il y a eu des consultations, nous avons rencontré nos partenaires. [...] Un plan de prévention, c'est pour travailler en amont, on ne veut pas qu'il y en ait, du profilage racial », a-t-il indiqué. « Oui, il y a du travail à faire, mais la volonté est là et l'ouverture du SPVM aussi », a renchéri Mme Plante.

L'administration a jeté son dévolu sur Sylvain Caron en novembre dernier après la recommandation en ce sens d'un comité de sélection formé notamment du président exécutif de la Ville de Montréal, Benoit Dorais, du chef de l'opposition officielle, Lionel Perez, et du directeur général de la Ville, Serge Lamontagne.

La nomination de Sylvain Caron a été préalablement proposée à la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault. C'est l'adjoint parlementaire de la ministre et ex-chef des communications du SPVM, Ian Lafrenière, qui représentait mercredi Mme Guilbault, retenue à Québec par la tenue d'une réunion du Conseil des ministres.

Sylvain Caron évolue au sein du milieu policier comme gestionnaire depuis 22 ans. Il a commencé sa carrière à la police municipale de Sorel-Tracy, dont il est devenu le directeur, jusqu'à ce que l'organisation soit intégrée à la Sûreté du Québec (SQ), au début des années 2000. Il a aussi été instructeur à l'École nationale de police de 1992 à 1995.

M. Caron se donne la mission de « maintenir les acquis » et de faire du SPVM « une organisation de confiance », plus transparente et « ouverte à la diversité montréalaise ».




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer