Source ID:dbd2e047-64b1-433f-817a-4bdb6cabe1af; App Source:alfamedia
Exclusif

Laval: fonds de pension en poche, l'ex-chef de cabinet reprend du service

De chef de cabinet du maire de Laval,... (Photo Olivier PontBriand, La Presse)

Agrandir

De chef de cabinet du maire de Laval, Gilbert Gardner est devenu adjoint, et celui qui était adjoint, François Leblanc, dirige maintenant le cabinet.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Parti à la retraite le vendredi avec son fonds de pension bonifié et une indemnité de départ de 58 000 $, le chef de cabinet du maire de Laval, Gilbert Gardner, est revenu le lundi suivant pour occuper une fonction à temps partiel.

Ainsi, M. Gardner n'est jamais vraiment parti, car ses services étaient toujours requis. Il a tout simplement changé de casquette : de chef de cabinet, il est devenu adjoint, et celui qui était adjoint, François Leblanc, dirige maintenant le cabinet, a confirmé à La Presse l'attachée de presse du maire Marc Demers, Valérie Sauvé.

« Gilbert Gardner a pris sa retraite le 6 juillet 2018 et a reçu une indemnité au montant de 57 596 $, soit quatre semaines par année de service. Il a été embauché le lundi suivant à une journée par semaine comme adjoint au directeur sur la même base salariale pour des mandats spéciaux comme le suivi du budget/PTI [Programme triennal d'immobilisations] et la rémunération des élus », a indiqué Mme Sauvé par courriel.

Cette décision a été entérinée par le comité exécutif lors d'une séance tenue à huis clos. Selon Mme Sauvé, cette façon de faire n'est pas un manque de transparence de la part de l'administration de Marc Demers. Il s'agit plutôt d'une règle lorsqu'il est question de ressources humaines, a-t-elle indiqué.

Quelques semaines avant, soit le 9 mai dernier, le comité exécutif a également résolu à l'unanimité et à huis clos de bonifier le régime de retraite de M. Gardner. Ainsi, on lui reconnaît non pas une année de service pour chaque année à la Ville de Laval, mais plutôt « 1,33 année de service pour chaque année accomplie auprès de la Ville » aux fins d'établissement de sa prestation de retraite payable.

Du coup, Gilbert Gardner empoche quelque 78 000 $ supplémentaires, selon ce qu'a calculé le chef de l'opposition officielle, Michel Trottier, qui dénonce ce « cadeau » relevant d'une « décision arbitraire ». « C'est inacceptable. C'est de la gestion à la pièce, entre copains, de la part d'un maire qui prône la transparence, l'honnêteté et l'intégrité », soutient M. Trottier.

À titre d'adjoint au directeur de cabinet, M. Gardner a un salaire annuel de 32 204,64 $. M. Gardner avait été embauché en 2013 à la suite de l'élection de M. Demers.

Auparavant, il a travaillé pour le Bloc québécois ; il en a été le directeur général de 2004 à 2012. À la même époque, François Leblanc agissait comme directeur de cabinet du chef du Bloc, Gilles Duceppe.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer