Source ID:a42c2a39-bda8-4fe8-a571-a49c12e67bed; App Source:alfamedia

Huit ans plus tard, Québec donne le feu vert au SRB sur Pie-IX

Les travaux d'aménagement du service rapide par bus... (Photo IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

Les travaux d'aménagement du service rapide par bus (SRB) sur le boulevard Pie-IX débuteront à l'automne. Sa mise en service est prévue pour 2022.

Photo IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Bruno Bisson
La Presse

Après plus de huit ans de planification cahoteuse, de remises en question et de revirements de situation, le ministre des Transports du Québec, André Fortin, a finalement annoncé hier que Québec avait donné le feu vert pour l'aménagement du service rapide par bus (SRB) sur le boulevard Pie-IX, dans l'est de Montréal.

Le futur corridor d'autobus express s'étendra sur 11 kilomètres entre le boulevard Saint-Martin, à Laval, et la station de métro Pie-IX, intégrée au Parc olympique de Montréal, à l'intersection de l'avenue Pierre-de-Coubertin. Un stationnement incitatif de 750 places sera construit en fin de ligne, à la station Saint-Martin de Laval. Le tracé du SRB comptera deux arrêts à Laval (aux boulevards Saint-Martin et de la Concorde) et 15 à Montréal.

Le coût du projet de transports collectifs est estimé à 394 millions, dont 30 millions pour l'acquisition de nouveaux autobus qui seront destinés au service sur cette ligne express, qu'on a naguère décrite comme « une autoroute d'autobus ».

La Ville de Montréal injectera pour sa part 131 millions supplémentaires pour financer des travaux d'infrastructures municipales, de réaménagement et de verdissement de cette grande artère de l'Est, considérée comme le plus important corridor de transports collectifs à l'est de la ligne orange du métro.

Le ministre Fortin a de plus annoncé que la remise en état du pont Pie-IX, entre Laval et Montréal, serait arrimée aux travaux d'un bureau de projet intégré, qui veillera à gérer et coordonner les chantiers d'infrastructures de la Ville et les travaux d'aménagement du corridor d'autobus. Le projet de reconstruction, dont le coût précis n'est pas encore connu, mais qui dépassera les 100 millions, prévoit le remplacement complet du tablier du pont Pie-IX, l'aménagement d'une voie réservée aux bus du SRB et l'ajout d'une « piste polyvalente » qui sera raccordée aux réseaux cyclables de Montréal et de Laval.

Les travaux débuteront à l'automne, et la mise en service du corridor de bus express est prévue pour 2022.

En gestation depuis 2009

Il faudra donc attendre encore quatre ans avant la concrétisation de ce projet dont la première annonce, en grande pompe, a eu lieu en décembre 2009. À l'époque, la ministre des Transports, Julie Boulet, avait assuré que les autobus rouleraient au centre du boulevard Pie-IX, en voie réservée exclusive, au plus tard en... 2013.

Au fil des années, le SRB Pie-IX est devenu un trolleybus, puis un tramway, qui a été électrifié, puis « désélectrifié », qu'on a prolongé jusqu'au centre-ville, puis ramené sur sa distance originale, en plus de se buter à des résistances des quatre arrondissements qu'il doit traverser, du nord au sud de l'île de Montréal.

Après bien des détours, le projet annoncé hier revient à sa forme initiale qui, faut-il préciser, n'est pas simple. Au lieu de se déployer en rive du boulevard, le long du trottoir, le corridor d'autobus sera aménagé au centre de la grande artère de l'Est. Les arrêts du SRB s'effectueront devant de longues stations vitrées, dotées de portes automatiques, équipées de distributrices de titres et de valideuses automatiques, et construites en plein centre du boulevard.

L'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), responsable de sa mise en oeuvre, a de grandes ambitions pour ce corridor de SRB : un achalandage de 70 000 usagers par jour, soit environ 30 000 de plus que les services combinés actuels du boulevard Pie-IX, et une fréquence de passage similaire à celle du métro.

Comme l'autobus partira de Laval pour rejoindre la ligne verte du métro, à la station Pie-IX, on souhaite que sa fréquentation contribue au désengorgement de la ligne orange du métro, qui est sursaturée en période de pointe matinale.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer