Après Denis Coderre, au tour de Valérie Plante de vouloir célébrer des mariages. La mairesse de Montréal demande à la ministre de la Justice le pouvoir d'unir la destinée de Montréalais.

Pierre-André Normandin LA PRESSE

Depuis 2002, les élus municipaux peuvent célébrer des mariages ou des unions civiles. Ils doivent toutefois demander à être désignés comme célébrants reconnus. Valérie Plante a ainsi officiellement entrepris les démarches pour être reconnue. Elle pourra célébrer des mariages uniquement à Montréal et pour la durée de son mandat.

Elle suit ainsi les traces de Denis Coderre qui avait entrepris de célébrer des unions en 2015 à l'hôtel de ville. Celui-ci en a célébré une trentaine à son premier été. Dans l'entourage de Valérie Plante, on indique qu'il n'est pas question pour elle de «faire un show à l'hôtel de ville». Pour le moment, elle n'a reçu qu'une demande pour célébrer un mariage et ne vise pas à en faire plusieurs.