Source ID:; App Source:

Déraillement à Laval: les wagons retirés de la rivière des Mille Îles

De la machinerie lourde a été mise à... (Photo tirée de Twitter, Police de Laval)

Agrandir

De la machinerie lourde a été mise à contribution pour lever les quatre wagons qui ont été submergés dans la rivière des Mille Îles.

Photo tirée de Twitter, Police de Laval

Chemins de fer Québec-Gatineau a complété samedi l'opération complexe du retrait des wagons qui ont déraillé du pont ferroviaire reliant Laval à Terrebonne, jeudi soir.

La police de Laval confirme que sept des huit wagons ont été remis sur des essieux neufs pour rouler et dégager l'entrée du pont ferroviaire situé près du pont Sophie-Masson, enjambant la rivière des Mille Îles. Un dernier wagon se trouve toujours sur le pont, mais ne bougera pas tant que l'entreprise n'aura pas obtenu le feu vert des ingénieurs du ministère des Transports qui examinent l'état de la structure.

«Pour remettre [ce dernier wagon] sur les rails, ça va prendre de la machinerie lourde et donc, ce n'est pas une bonne idée de faire ça si on ne connaît pas vraiment le support de la structure ou à quel point elle [la structure] a été affectée», a expliqué la porte-parole du Service de police de Laval, Geneviève Major. Le SPL porte assistance à la compagnie dans le dossier.

De la machinerie lourde a été mise à contribution pour lever les quatre wagons qui ont été submergés dans la rivière des Mille Îles. La tâche périlleuse s'est amorcée vendredi en matinée. Les sept wagons ont finalement été «libérés» la nuit dernière, à 1h30 du matin. L'entreprise effectue depuis le nettoyage du site. Le boulevard des Mille Îles pourrait être rouvert aujourd'hui.

Samedi, la cause du déraillement d'un train de 99 wagons de marchandises, dont deux contenant du propane, était toujours inconnue.

Le SPL a cependant écarté la thèse criminelle et a donc confié l'affaire au ministère du Transport du Québec. Chemins de fer Québec-Gatineau exploite le chemin de fer qui appartient à Canadien Pacifique. Le lien ferroviaire est de juridiction provinciale. Le Bureau de la sécurité des Transports ne s'est d'ailleurs pas rendu sur place.

L'événement survenu vers 21h20 jeudi a causé plus de peur que de mal dans le secteur résidentiel de Saint-François à Laval.  

Personne n'a été blessé et Urgence-Environnement a confirmé l'absence de déversement dans la rivière. Les wagons détachés, qui auraient contenu de la poudre de béton, étaient vides. Chemins de fer Québec-Gatineau a indiqué que la réparation du pont pourrait prendre «plusieurs jours».




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer