Montréal, avec une population trois fois plus grande, a obtenu à peine plus du plan de relance fédéral en infrastructures 2009-2011 que la ville de Québec, a rapporté Radio-Canada, lundi.

LA PRESSE CANADIENNE

À même le fonds de stimulation de l'infrastructure, Montréal a obtenu jusqu'ici 42 millions $. Québec, avec le tiers de la population montréalaise, a obtenu presque autant, soit 40 millions $, selon des données obtenues en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

Montréal n'a obtenu que 36 millions $ du fonds pour la réfection des conduites d'eau, ce qui correspond à moins de 10 pour cent des fonds disponibles pour tout le Québec.

La chef du parti Vision Montréal, Louise Harel, a exprimé sa déception, soulignant que Montréal pourrait attendre «un bon bout de temps» avant d'obtenir d'autres montants des gouvernements pour les infrastructures, étant donné les «niveaux de déficits de Québec et d'Ottawa».

Dans le cadre du programme d'infrastructures de loisirs, quatre projets d'une valeur de 3,3 millions $ ont été approuvés à Montréal. Québec a aussi fait approuver quatre projets pour une valeur de 3,6 millions $.

Montréal obtiendra par ailleurs quelque 60 millions $ d'un programme de réfection des infrastructures environnementales. L'argent sera destiné à améliorer le traitement des déchets.