Rentrée retardée, heure de pointe compliquée, Postes Canada sur pause, carambolages impliquant des poids lourds : la tempête de neige qui a déferlé lundi sur tout le Québec a causé son lot de problèmes. Des rafales et des précipitations allant jusqu’à 20 cm ont forcé la fermeture de plus de 2000 écoles et causé une série de carambolages sur la Rive-Sud de Montréal.

Mis à jour le 17 janvier
Alice Girard-Bossé
Alice Girard-Bossé La Presse
Mayssa Ferah
Mayssa Ferah La Presse
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Moins de neige que prévu, mais une bonne bordée, signale Maja Rapaic, météorologue pour Environnement Canada. La région métropolitaine a reçu entre 15 et 20 centimètres. À Québec, 5 centimètres de neige se sont accumulés. C’est en Ontario que les quantités de neige sont les plus impressionnantes : 43 centimètres sont tombés aux alentours d’Ottawa et 32 centimètres dans la région de Toronto.

L’Estrie a reçu entre 5 à 10 centimètres jusqu’à présent. « Il va encore continuer à neiger jusqu’en soirée », rappelle toutefois Mme Rapaic. Les vents forts, combinés aux fortes précipitations, ont réduit la visibilité, qui était nulle par moments.

« Dès l’heure de pointe lundi matin, je m’attends à ce que ce soit compliqué dans la grande région de Montréal. Ça va s’étendre graduellement en matinée dans les régions du centre du Québec », a indiqué Jean-Philippe Bégin, météorologue chez Environnement Canada. Il s’agit de la plus grosse tempête de la saison pour le sud de la province, soutient le météorologue.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

D’ailleurs, Postes Canada a suspendu ses livraisons pour la journée au Québec en raison des intempéries. « La livraison reprendra dès que les conditions s’amélioreront et qu’elle pourra se faire de façon sécuritaire. La sécurité de nos employés est notre priorité absolue. »

Série de carambolages sur la Rive-Sud

C’est en début d’après-midi qu’un premier carambolage entre plusieurs voitures est survenu sur l’autoroute 20 à Boucherville, à la hauteur du boulevard de Montarville, en direction est. Plusieurs véhicules, à la fois lourds et légers, ont été impliqués.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Moins d’une heure plus tard, un second carambolage a de nouveau mobilisé les premiers répondants, une dizaine de kilomètres plus loin sur l’autoroute 20, à la hauteur de Belœil, en direction ouest. Les deux incidents ont forcé la fermeture de portions de l’autoroute, mais celle-ci a finalement été rouverte à la circulation en milieu d’après-midi. L’autoroute 20 a finalement été le théâtre d’un troisième accident peu après, impliquant cette fois un autobus transportant des passagers, près de la sortie de Mortagne.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Deux autres accidents majeurs se sont également produits dans l’après-midi, le premier à Saint-Constant sur l’autoroute 30 en direction ouest, le second à Carignan sur l’autoroute 10 en direction est. Là encore, les deux axes ont été partiellement fermés pour laisser les autorités travailler.

Il semble que plusieurs personnes ont été blessées à la suite de ces accidents, mais aucune ne serait dans un état jugé critique. « La priorité, c’est de s’assurer que tous les impliqués soient en sécurité et de permettre une ouverture des voies dans les meilleurs délais. Selon les informations préliminaires, des personnes auraient subi des blessures, mais pour l’instant les blessures ne semblent pas mettre leur vie en danger », a précisé la Sûreté du Québec dans un communiqué à ce sujet.

Sur l’autoroute 40, de Vaudreuil-Dorion à la jonction de l’A40 et de l’A520, la visibilité était réduite et la chaussée, partiellement enneigée durant toute la journée. La chaussée était aussi enneigée sur l’autoroute 10 entre Montréal et Sherbrooke, et la visibilité était réduite entre Richelieu et Magog. La visibilité était nulle sur le pont Médéric-Martin, à Laval, et dans le secteur de Dorval, à la jonction des autoroutes 40 et 520.

Dans la région de Chaudière-Appalaches, l’autoroute 20 a été fermée en direction ouest à la hauteur du boulevard Alphonse-Desjardins en raison des conditions météorologiques difficiles. « Évitez de vous déplacer. En contexte de pandémie, il est fort possible que les aires d’attente, les restaurants et les ressources d’hébergement temporaires ne soient pas disponibles », a avisé le ministère des Transports.

Des rafales entre 60 et 70 km/h étaient attendues dans le sud du Québec. Ces vents pourraient être encore plus forts dans la région de Montmagny, avec des rafales à 80 km/h.

Entre Montréal et Québec, les déplacements vont être très compliqués. Dans la région de Montmagny, la visibilité pourrait être nulle, et les routes près du fleuve pourraient fermer. Ça sera à surveiller.

Jean-Philippe Bégin, météorologue chez Environnement Canada

M. Bégin recommande d’éviter tous les déplacements non essentiels. « Si on peut faire du télétravail ou reporter les déplacements. Ce n’est pas à prendre à la légère », dit-il. Les surfaces comme les routes, les rues, les trottoirs et les terrains de stationnement peuvent devenir difficiles à sillonner en raison de l’accumulation de neige, indique Environnement Canada. Plusieurs départs et arrivées à l’aéroport Montréal-Trudeau ont par ailleurs été annulés ou retardés.

Rentrée des classes reportée

Les établissements du centre de services scolaire de Montréal (CSSDM), du centre de services scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSSPI), du centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSSMB) et de la Commission scolaire English-Montréal seront fermés lundi. Aucun cours à distance ne sera offert.

Même chose pour les écoles du centre de services scolaire des Samares, du centre de services scolaire des Hautes-Laurentides, du centre de services scolaire de Laval, du centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe, du centre de services scolaire de Sorel-Tracy et du centre de services scolaire de la Capitale.

Plusieurs écoles secondaires privées dans la métropole, dont le Collège Mont-Saint-Louis et le Collège de Montréal, n’offriront pas d’enseignement en classe ni à distance. D’autres écoles continueront d’offrir des cours à distance telles que le collège St-Jean-Vianney, le collège Jean-de-Brébeuf, l’école secondaire Marie-Clarac, le collège Jean-Eudes et l’École supérieure de ballet du Québec.

Le centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin (CSSBE) suspend les cours pour les élèves du primaire et du secondaire, ainsi que pour tous les élèves des centres d’éducation des adultes et de formation professionnelle. L’Université de Montréal, l’Université Concordia et l’Université McGill suspendent leurs activités « en présentiel » pour toute la journée.

Le mercure chutera à nouveau dans la nuit de mardi à mercredi, où la température atteindra - 20 degrés. Un nouveau système en provenance de l’ouest du Canada arrivera dans la province mercredi et amènera une quinzaine de centimètres par endroits. « Le système sera de moins grande envergure que lundi, mais ce sera à surveiller », conclut M. Bégin.