Environnement Canada prévoit des conditions propices à la formation de tempêtes qui pourraient poser un danger dans plusieurs régions du Québec, mercredi après-midi et mercredi soir.

Philippe Teisceira-Lessard Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

« Les conditions sont propices à la formation d’orages dangereux pouvant produire des rafales très fortes et de la grêle de grosse taille », a écrit l’agence fédérale dans un avertissement émis mercredi avant-midi.

Les vents pourraient atteindre 90 km/h.

Ces veilles d’orages violents ont été activées pour une bonne partie du sud du Québec, y compris les grandes régions de Montréal et de Québec, mais aussi pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

CARTE FOURNIE PAR ENVIRONNEMENT CANADA

En jaune, la grande zone qui sur laquelle pourrait s’abattre des « orages dangereux ».

Selon MétéoMédia, c’est un creux dépressionnaire qui serait responsable de l’instabilité atmosphérique.

« Les plaisanciers pourraient être surpris par de fortes rafales sur les plans d’eau », a ajouté l’agence fédérale. « La foudre tue et blesse des Canadiens chaque année. »

Les météorologues d’Environnement Canada demandent au public de leur signaler tout dommage causé par les intempéries.