Figure bien connue des Québécois, la météorologue Jocelyne Blouin est morte des suites d’un cancer ce lundi-après midi, rapporte Radio-Canada. Elle était âgée de 68 ans.

Simon-Olivier Lorange Simon-Olivier Lorange
La Presse

Elle a présenté des bulletins météo pendant 33 ans sur les ondes de la société d’État. Embauchée en 1978, elle a pris sa retraite en 2011.

Sur les ondes d’ICI RDI, Céline Galipeau a offert ses condoléances à la famille de Mme Blouin, décrite comme un « pilier » du célèbre Téléjournal. « Elle a présenté 15 000 fois la météo, toujours avec la même rigueur et la même passion », a rappelé la chef d’antenne.

Son collègue météorologue Pascal Yiacouvakis a pour sa part souligné que Jocelyne Blouin, « une pionnière », avait été l’une des premières femmes, si ce n’est la première, à pratiquer son métier à la télévision.

Déjà, des hommages affluent sur les réseaux sociaux, notamment d’ex-collègues de Radio-Canada et d’autres médias.

« Tellement triste d’apprendre le décès de Jocelyne Blouin. Femme rigoureuse et intègre. Elle m’a appris comment préparer les cartes météo. C’était en 90, je l’avais remplacée pour l’été. […] Je te souhaite, Jocelyne, des tonnes d’anticyclones », a écrit l’ancienne journaliste Dominique Poirier.

« Un coup de vent glacial ce soir… Triste nouvelle. Rigoureuse, allumée et rapide comme pas une… Au revoir Jocelyne », a quant à lui écrit le chef d’antenne Patrice Roy.