Une rare tornade a frappé le Québec hier

À Saint-Julien, près de Victoriaville, une maison mobile... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

À Saint-Julien, près de Victoriaville, une maison mobile a été soufflée par les vents violents jusqu'au milieu de la voie publique.

Photo tirée de Facebook

C'est bel et bien une tornade qui s'est abattue hier sur le village de Saint-Julien - entre Victoriaville et Thetford Mines - alors que des vents violents soufflaient sur toute la province.

Peu après l'événement, la Sûreté du Québec (SQ) avait rapporté la destruction d'une maison mobile sur le territoire de cette municipalité.

«Une tornade EF2 avec des vents estimés de 179 à 218 kilomètres par heure s'est formée et a traversé un secteur boisé dans la région de Saint-Julien», a confirmé jeudi midi Environnement Canada. «Une maison mobile a été complètement détruite, de nombreux arbres arrachés le long d'un corridor et des panneaux de signalisation pliés.»

Alexandre Julien, porte-parole de l'agence fédérale, s'est rendu sur place ce matin.

«Au Québec, on a peut-être cinq ou six tornades par année. La plupart sont de force 0 ou 1», a-t-il dit en entrevue téléphonique. «Une tornade EF2, c'est rare.»

Ailleurs au Québec, le toit d'un bloc appartement de Saint-Léonard a été soulevé par les vents, alors que jusqu'à 175 000 foyers ont été privés d'électricité, surtout en raison de chutes de branches d'arbres.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer