• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Publicité destinée aux enfants: Burger King plaide coupable 
Source ID:; App Source:

Publicité destinée aux enfants: Burger King plaide coupable

Une publicité de Burger King... (Photo: AP)

Agrandir

Une publicité de Burger King

Photo: AP

Burger King n'affrontera pas l'Office de la protection du consommateur en cour. La multinationale du hamburger a décidé de plaider coupable à six chefs d'accusation qui pesaient contre elle pour avoir fait de la publicité destinée aux enfants.

Les faits remontent à 2007. Burger King avait fait une promotion pour ses bouchées de poulet, qui étaient, pour un temps, accompagnées d'un petit sac promotionnel contenant un jouet aux couleurs d'émissions populaires auprès des petits.

 

La Coalition québécoise sur la problématique du poids avait alors porté plainte, au motif que, au Québec, la publicité qui s'adresse directement aux enfants de moins de 13 ans est illégale. Burger King s'en tire avec une amende de 12 000$.

Suzie Pellerin, directrice de la Coalition, espère que le cas Burger King incitera les restaurants qui adoptent de telles stratégies de marketing à revoir leurs façons de faire.

La semaine dernière, c'est l'agence de publicité P2P Promotion marketing qui a reconnu ses torts. C'est cette agence qui avait planifié la campagne des muffins-gâteaux Igor dans les garderies québécoises. Saputo, fabricant du produit, avait déjà plaidé coupable. General Mills a aussi plaidé coupable pour une campagne promotionnelle qui invitait les enfants à jouer sur un site internet aux couleurs des céréales Lucky Charms.

«Le message envoyé est de plus en plus fort: au Québec, nous avons la Loi sur la protection du consommateur qui protège nos enfants, et ceux qui y dérogent seront poursuivis», s'est réjouie Mme Pellerin.

 




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer