Yanis Leperchois, faux guide touristique à Paris

Yanis Leperchois, faux guide touristique à Paris... (John Londono (rodeoproduction.com))

Agrandir

Yanis Leperchois, faux guide touristique à Paris

John Londono (rodeoproduction.com)

Partager

Sur le même thème

Catherine Perreault-Lessard / Urbania

Des Parisiens qui aiment les touristes, oui, ça existe. Dans la capitale, les 300 bénévoles du programme Parisien d'un jour font découvrir gratuitement leur quotidien et leurs endroits préférés aux étrangers... juste pour le fun. Yanis Leperchois est du nombre et lève le voile sur cette pratique invraisemblable.

Je me balade à Paris avec toi. Qu'est-ce qu'on va visiter?

Je te ferais découvrir mon quartier, Montmartre, en te montrant des endroits insolites, comme des cours intérieures ou des jardins. La visite durerait entre deux et quatre heures et se terminerait en prenant un verre, comme je le ferais avec un ami. C'est ça, Parisien d'un jour (PDJ).

Pourquoi as-tu décidé de devenir bénévole?

J'adore mon quartier. Je voulais partager cet amour, mais je n'avais pas envie de devenir guide touristique, puisque je travaille déjà comme gérant dans une épicerie. Jusqu'au jour où j'ai participé à une réunion d'infos et j'ai décidé de m'inscrire. La balade est un joli prétexte pour rencontrer des gens du monde entier.

Quel genre de touristes participent?

Des touristes qui connaissent Paris, mais qui ont envie de la découvrir de façon insolite. Ce sont généralement des gens cool, qui veulent voyager différemment et qui font une demande sur Internet. Moi, je rencontre surtout des gens de la francophonie, comme des Suisses ou des Belges, mais aussi beaucoup de Québécois.

Et quel profil de Parisiens sont bénévoles pour PDJ?

Beaucoup de gens actifs sur le marché du travail, comme moi, qui prennent du temps pour faire des visites durant leur jour de repos. Mais il y a un peu plus de retraités.

Mais qui a eu l'idée de mettre ce réseau sur pied?

En 2007, un groupe d'amis parisiens s'est inspiré d'un programme qui existait déjà à New York. Leur but était de redorer l'image des Parisiens, qui ont souvent la réputation d'être un peu froids avec les touristes. Parisien d'un jour permet de les faire changer d'avis en rencontrant des gens sympas.

Avoue que c'est vrai que vous êtes froids!

Oui, mais je pense qu'on a fait d'énormes progrès en termes d'accueil, même si ce n'est pas encore parfait. Maintenant, on s'arrête beaucoup plus souvent pour aider les gens perdus qui nous demandent leur chemin. Je pense que les Parisiens s'ouvrent davantage depuis la crise économique.

Toi, si tu étais maire de Paris, qu'aimerais-tu faire pour améliorer l'industrie touristique?

J'organiserais une chasse au trésor qui mélangerait les touristes et les habitants. Mais, surtout, je trouverais des moyens de réveiller Paris, parce qu'elle est fait souvent « la belle endormie ».

>>>Abonnez-vous à Urbania!

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer