Le mot-clic de la semaine: #byebyeculpabilité

Si vous ne l'avez pas encore vue, allez... (PHOTO TIRÉE DE LA VIDÉO DE GENEVIÈVE PETTERSEN)

Agrandir

Si vous ne l'avez pas encore vue, allez jeter un coup d'oeil à la vidéo du Kraft Dinner (et des concombres de la culpabilité) de Geneviève Pettersen. Fous rires thérapeutiques assurés.

PHOTO TIRÉE DE LA VIDÉO DE GENEVIÈVE PETTERSEN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Parce qu'on travaille trop, ou pas assez, qu'on couve trop nos enfants, ou pas assez, on a tendance à drôlement culpabiliser.

Tweet de Virginie Coosa.... (PHOTO TIRÉE DE TWITTER) - image 1.0

Agrandir

Tweet de Virginie Coosa.

PHOTO TIRÉE DE TWITTER

Pour en finir avec un sentiment typiquement féminin (pourquoi, au juste ?), l'Effet A (pour « ambition ») et le magazineChâtelaine ont lancé cette semaine un mouvement de libération sur les réseaux sociaux : #byebyeculpabilité, invitant toutes les femmes qui se sentent concernées à se défouler (une fois pour toutes ?). Faire une liste de ce qu'on fait déjà (et non des trucs à faire), s'entourer de gens imparfaits, tous les moyens sont bons pour arrêter de s'en faire (pour rien). Si vous ne l'avez pas encore vue, allez jeter un coup d'oeil à la vidéo du Kraft Dinner (et des concombres de la culpabilité) de Geneviève Pettersen. Fous rires thérapeutiques assurés.

>>>Voyez la vidéo de Geneviève Pettersen.

>>>Suivez le mot-clic #byebyeculpabilité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer