Le triomphe du karaoké

Juste à Montréal, on compte plus de 50 bars qui organisent chaque semaine des... (PHOTO FOURNIE PAR MASTERFILE)

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR MASTERFILE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Édouard Carrier

Collaboration spéciale

La Presse

Juste à Montréal, on compte plus de 50 bars qui organisent chaque semaine des soirées karaoké. Les vidéos karaoké de YouTube sont parmi les clips qui affichent le plus grand nombre de visionnements. Des championnats s'organisent tous les ans sur chacun des continents. Le karaoké trône au sommet des activités favorites du divertissement entre amis.

Patrick Bilodeau, producteur et réalisateur de la websérie... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Patrick Bilodeau, producteur et réalisateur de la websérie Héros de karaoké.

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Patrick Bilodeau a produit et réalisé Héros de karaoké, en nomination pour un Gémeau dans la catégorie Série documentaire, média numérique. Les cinq épisodes de la websérie ont été diffusés à TV5 à l'automne 2014. C'est aussi lui qui est l'instigateur du projet de karaoké extérieur au parc du Portugal, coin Saint-Laurent et Marie-Anne, à Montréal.

Pourtant, il entretenait jusqu'à tout récemment un lien avec le karaoké qu'il considérait comme simple. «Je n'en consommais pas plus que d'autres. C'était quelque chose que je trouvais divertissant, sans plus. Jusqu'à ce que des amis, il y a deux ans, me parlent de faire une websérie sur le sujet», explique le réalisateur.

Pour son projet, il a dû passer beaucoup de temps dans les bars, rencontrer des habitués et comprendre comment fonctionne cette culture du karaoké. «Ça fait partie de ma vie maintenant, dit-il. J'ai réalisé à quel point c'était quelque chose de rassembleur, peu importe l'endroit où on le pratique.

«Il y a ce phénomène qu'on ne voit pas ailleurs. Dans un même endroit, des gens de tous les âges, toutes les classes sociales, qui partagent une seule chose: aimer chanter.»

Patrick Bilodeau

Héros de karaoké présente deux femmes et quatre hommes chez qui l'activité occupe une place presque vitale dans un quotidien sans éclat. Des portraits de gens ordinaires réalisés avec une sensibilité exceptionnelle. «Nous avons passé beaucoup de temps avec eux en préparation pour le tournage. Nous avons compris que, pour eux, le karaoké a une influence plus que positive. Il leur permet de s'affirmer, de transgresser une peur, de s'adresser à un public. C'est plus profond que juste le trip de monter sur une scène. Il y a quelque chose de très personnel dans ça.»

CHANTER DEHORS 

Pour une deuxième année, Patrick Bilodeau organise Héros de karaoké au parc du Portugal. Les après-midis sont animés par Ben Henry, que l'on retrouve aussi dans la websérie. Il est l'animateur derrière le micro à l'Astral 2000, un des bars karaoké les plus populaires de Montréal.

L'événement, à la fois familial et très festif, se déroule de 15 h à 19 h, le dernier samedi de chaque mois. «On s'est beaucoup inspirés du karaoké extérieur de Mauerpark, à Berlin. Ça s'inscrit bien sur la scène culturelle de Montréal.» L'activité s'organise avec la participation de la Société du boulevard Saint-Laurent et l'arrondissement Le Plateau-Mont-Royal.

Est-ce qu'on doit être un bon chanteur pour y participer? «À mon avis, non. Le karaoké, c'est justement une occasion d'aller sur scène, excellent chanteur ou non. C'est le fondement même du jeu : peu importe le niveau, tu as le droit d'aller chanter. Il y a une scène et un public pour toi», termine Patrick Bilodeau.

Les prochains événements auront lieu le 29 août et le 16 septembre.

Evens Lévesque et Jonathan Arès poussent la chansonnette... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE) - image 5.0

Agrandir

Evens Lévesque et Jonathan Arès poussent la chansonnette dans leur sous-sol. 

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

David Michaël s'éclate au Club Date, sur la... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE) - image 5.1

Agrandir

David Michaël s'éclate au Club Date, sur la rue Ste-Catherine à Montréal. 

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

SPECTACLE PRIVÉ OU PUBLIC?

Certains voient le karaoké comme une occasion de se donner en spectacle. Ils aiment donner au public et n'hésitent pas à interagir avec lui. D'autres cherchent à vivre l'expérience en privé, transformant la prestation en quelque chose de beaucoup plus sobre, presque intime.

JONATHAN ARÈS 

Profession : analyste projet web 

Chansons favorites : Entre l'ombre et la lumière et L'aigle noir, de Marie Carmen

«J'ai découvert le karaoké assez tard dans ma vie. Début trentaine, pour mon anniversaire, après avoir été joué au bingo. On peut dire que c'était dans la thématique de la soirée... Ça s'est terminé dans un bar à karaoké presque vide», se souvient Jonathan Arès. Mais les bars, très peu pour lui. Il préfère de loin le karaoké en privé, et particulièrement les soirées qu'il organise chez lui avec quelques amis proches.

Au sous-sol de sa résidence, on voyage dans le temps. Fierté des propriétaires, ce sont d'abord l'ensemble de table et chaises rétros achetés lors de la fermeture d'un restaurant Zellers et le bar vintagequi attirent l'attention. Puis, la machine à fumée et les lumières. Finalement, le karaoké. « Je me suis fabriqué ça avec Apple TV, un ordinateur portable, une petite console, des micros et ma télévision. J'ai donc une machine à karaoké branchée en permanence ! »

Bien qu'il confie ne jamais chanter seul, il n'hésite pas à inviter quiconque le visite à prendre le micro pour un succès ou deux. Jeux de lumière inclus. « Ça fait partie de nos soirées, une petite sortie au bar karaoké privé ! »

DAVID MICHAËL 

Profession: acteur et metteur en scène 

Chansons favorites: Moondance de Michael Bublé et Papaoutai de Stromae

Chaque jeudi, alors étudiant à l'école de théâtre, c'était soirée karaoké pour David Michaël : « Pour mes collègues de classe et moi, c'était sacré. Une fois semaine. Ça s'est poursuivi après l'école. Pendant plusieurs années, c'était une activité hebdomadaire incontournable. »

Jouer, c'est son métier. Il y a pourtant quelque chose de bien différent avec le fait de se donner en spectacle au karaoké : «C'est très libérateur. C'est le moment présent. C'est l'instinct, sans répétition, sans préparation.»

L'acteur et metteur en scène s'y connaît côté interaction avec le public. Avant d'entreprendre un véritable échange avec le public, il recommande de prendre la première chanson comme une occasion de se dégêner. Ensuite: «Un bon chanteur de karaoké doit être capable de s'investir dans sa performance. Un juste mélange entre s'en foutre et être totalement impliqué dans ce qu'il fait, même si ça peut sembler paradoxal. Et surtout, ne jamais oublier qu'une fausse note dans un karaoké, ce n'est pas une fausse note dans une comédie musicale... Il faut se sentir libre, se laisser aller. »

Son meilleur souvenir? Faire la paix avec l'amour, de Dany Bédar : «Je la chante en duo avec mon ami David Laurin depuis 13 ou 14 ans. Le plus souvent, ça se termine en ovation debout.»

DIX CHANSONS POUR LES NÉOPHYTES

Les pros du karaoké ont leurs chansons préférées : un palmarès qu'ils maîtrisent à la perfection. Mais pour les chanteurs occasionnels, le plus difficile n'est pas de monter sur la scène, mais plutôt de choisir une pièce parmi des catalogues exhaustifs. Exit l'excuse de ne pas savoir quoi chanter : voici une petite liste des incontournables en solo et en duo. Succès garanti !

LES GRANDS CLASSIQUES

Billie Jean de Michael Jackson 

Provocante de Marjo 

T'es mon amour, t'es ma maîtresse de Ginette Reno et Jean-Pierre Ferland (en duo !)

Summer Nights de John Travolta et Olivia Newton-John (Grease) (en duo !)

Sous le vent de Céline Dion et Garou (en duo !)

D'AUTRES IDÉES 

Je t'emmène au vent de Louise Attaque 

Wonderwall d'Oasis 

Mon ange d'Éric Lapointe

Creep de Radiohead 

Don't Stop Believin' de Journey 

I Will Survive de Gloria Gaynor 

Toujours vivant de Gerry Boulet 

Sweet Child o' Mine de Guns N' Roses 

Mon ange de Éric Lapointe

(I've Had) The Time of My Life de Bill Medley et Jennifer Warnes (Dirty Dancing) (en duo!)

Boomerang de Kevin Parent et France D'Amour (en duo!)

C'EST NON!

Tenté par Bohemian Rhapsody de Queen? Jamais, au grand jamais ! Au karaoké, c'est sans doute la pire des bonnes idées que d'attaquer sur scène ce succès de Freddy Mercury.

Juste à Montréal, on compte plus de 50 bars qui... (PHOTO FOURNIE PAR MASTERFILE) - image 7.0

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR MASTERFILE

SURPRENANT KARAOKÉ

Inventé en 1971 par le Japonais Daisuke Inoue et jamais breveté, le karaoké est maintenant une activité pratiquée aux quatre coins de la planète. Bien que certains s'y adonnent avec beaucoup de sérieux et de rigueur, pour la majorité des gens, c'est surtout une occasion de lâcher son fou et de jouer à la vedette. Voici quatre énoncés pour le moins surprenants qui concernent le karaoké.

> Encore plus ou moins officielle, la semaine internationale du karaoké existe vraiment. Il s'agit de la dernière semaine du mois d'avril. Elle est de plus en plus célébrée, un peu partout dans le monde.

> En novembre se tiendra à Singapour le Championnat du monde de karaoké 2015. Il s'agit de la 12e édition. Trente pays participent au concours, dont le Canada. Les finales nationales auront lieu à Winnipeg en septembre.

> Le 23 septembre 2011, l'Italien Leonardo Polverelli établit un record Guinness en chantant pendant 101 heures 59 minutes et 15 secondes. Il s'agit du plus long marathon de karaoké jamais réalisé. C'est l'équivalent de 1295 chansons.

> Aux Philippines, il est désormais interdit de chanter My Way dans les bars à karaoké. C'est le grand nombre d'actes violents que l'on croit associés à l'interprétation de la chanson de Frank Sinatra qui explique l'interdiction.

Le Bearpit Karaoke est une des activités favorites des Berlinois le dimanche. Créée en 2009, l'activité de karaoké extérieur organisée par Joe Hatchiban attire chaque semaine plusieurs milliers de personnes dans l'amphithéâtre de pierres du Mauerpark à Berlin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer