Des déchets à Tchaïkovski

L'Orchestre des instruments recyclés de Cateura lors d'un... (PHOTO JORGE ADORNO)

Agrandir

L'Orchestre des instruments recyclés de Cateura lors d'un concert à l'Alliance française d'Asunción, au Paraguay, en juin 2013.

PHOTO JORGE ADORNO

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Ines Ramdane

Né des ordures d'une décharge du Paraguay, l'Orchestre des instruments recyclés apporte musique et espoir aux enfants d'un bidonville.

Avec des tampons de la quinzaine de pays qu'il a visités, Brandon Cobone a un passeport plutôt impressionnant pour un garçon de 18 ans. Surtout lorsqu'on sait qu'il a toujours vécu dans un bidonville d'Asunción, au Paraguay, en bordure de la principale décharge de la ville.

Il fait partie de l'Orchestre des instruments recyclés de Cateura qui, grâce à la musique, aide les enfants du bidonville à acquérir des talents pour construire un avenir meilleur.

L'orchestre a été créé par Favio Chávez, un ingénieur écologiste et amateur de musique qui travaillait à Cateura avec les ramasseurs d'ordures qui écument l'immense dépotoir à ciel ouvert pour récupérer des matériaux recyclables. Quand ceux-ci lui ont demandé de donner des leçons de musique à leurs enfants, Chávez n'avait pas assez de ses propres instruments pour satisfaire tout le monde. Il a donc mis à profit la seule ressource qu'il avait en abondance - les ordures - pour bricoler un premier violon à partir d'une passoire, d'un plat en métal et d'un bout de tuyau métallique.

« Le son n'était vraiment pas bon », avoue Chávez. Mais il a fait équipe avec un menuisier et, petit à petit, ils ont mis au point des instruments qui ressemblaient plus ou moins à des vrais et en avaient le son.

En 2012, un groupe de cinéastes a mis en ligne la bande-annonce d'un documentaire sur les musiciens et depuis, l'Orchestre des instruments recyclés est devenu un phénomène international. Il s'est produit dans des salles de concert depuis l'Allemagne jusqu'au Japon et a même fait une tournée en Amérique latine avec ses instruments bricolés, jouant en première partie du groupe Metallica.

En dépit de son succès sur la scène musicale internationale, l'Orchestre a moins la vocation de former des musiciens de niveau international que de faire de ces enfants déshérités des citoyens à part entière.

http://www.recycledorchestracateura.com/

Vidéo: http://www.sparknews.com/en/video/landfillmusicians

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer