• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Mode 
  • > Le Noël glamour de quatre blogueuses mode sur un budget serré 

Le Noël glamour de quatre blogueuses mode sur un budget serré

De gauche à droite: Chloé Dumont, les soeurs... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

De gauche à droite: Chloé Dumont, les soeurs Stratis et Lollita Dandoy.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Que se passe-t-il quand des fashionistas ont la contrainte de s'habiller de la tête aux pieds pour un party, avec seulement 100 $ en poche ? Elles se débrouillent pour dégoter des tenues qui ne manquent pas de panache !

Les soeurs Stratis

SE DISTINGUER

Pas évident d'acheter à petit prix lorsqu'on a l'habitude d'encourager les marques locales ! Pour Carolane, il aura fallu faire quelques entorses à certaines valeurs et certains critères d'achat pour arriver à dénicher ce look qui se distingue malgré tout.

L'expérience

« Comme je magasine beaucoup chez les designers locaux ou les distributeurs canadiens, j'ai l'habitude de payer plus cher pour mes vêtements. Ça m'a fait drôle d'aller dans des boutiques de fast fashion : tout y est différent, de la disposition des vêtements au service client. Je suis quand même contente d'avoir relevé le défi en ajoutant une pièce centrale qui fait partie de mes valeurs ! »

SORTIR DE SA ZONE DE CONFORT

Double défi relevé pour Josiane : d'une part, arriver à magasiner avec un petit budget, et de l'autre, sortir de sa zone de confort en osant un pantalon qui sort de l'ordinaire !

L'expérience 

« Difficile, pour moi, de magasiner avec une telle limite budgétaire. J'essaie normalement d'encourager le plus possible les marques canadiennes et je mise sur une garde-robe durable, ce qui me permet de minimiser mon impact sur l'environnement tout en encourageant l'économie locale. Finalement, mon kit de Noël provient essentiellement de boutiques canadiennes ayant leur siège social à Montréal, ce qui est pas mal mieux que rien du tout ! »

LOLLITA DANDOY

SOBRIÉTÉ

Méthodique, Lolitta a d'abord dressé une liste de boutiques correspondant à son budget avant de se lancer dans les magasins. Son approche : opter pour des pièces sobres qu'elle pourra reporter, et miser sur d'autres qui en mettent plein la vue.

L'expérience

« Chaque année, dans le temps des Fêtes, on se retrouve à devoir dépenser pour un look qui ne nous servira peut-être qu'une fois. Avouons-le, s'il y a une chose qu'on ne veut pas reporter, c'est LA robe qu'on a vue sur toutes les photos du party de bureau ! Voilà la preuve qu'il est possible de trouver un look des Fêtes à peu de frais et se démarquer tout de même. J'ai choisi ce look parce qu'il est plus facile de reporter des pièces séparées qu'une robe. Le pantalon sera beau avec un gros tricot gris cet hiver. Quant au haut pailleté, il sera parfait avec un jean cigarette à ma prochaine sortie de filles ! »

CHLOÉ DUMONT

DÉCONTRACTÉE

Comme les Fêtes se déroulent dans une ambiance décontractée chez Chloé, sa stratégie a été d'opter pour une tenue qu'elle pourra reporter au quotidien. Pour la rehausser d'un cran, elle a simplement misé sur un maquillage et une coiffure plus recherchés.

L'expérience

« Il est bien rare que je magasine en calculant au cent près tout ce que j'achète ! Par chance, j'avais ma meilleure amie avec moi pour faire les calculs et m'aider à dénicher les articles les moins chers possibles ; 100 $, ça part vite, mais j'ai fait de belles trouvailles et ça prouve que même avec un budget limité, il est possible de s'habiller pour toutes les occasions. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer