Fragrance hivernale

Éclat cristallin, clarté, lumière... Loin d'être confinés dans un carcan de... (PHOTO MASTERFILE)

Agrandir

PHOTO MASTERFILE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Judith Ritchie

collaboration spéciale

La Presse

Éclat cristallin, clarté, lumière... Loin d'être confinés dans un carcan de saison, les parfums d'hiver jouent les contrastes pour élever notre vibration en cette période de transition. Maîtres mots? Énergie revitalisante, profondeur rayonnante et identité mode.

L'individu avant la saison

Si, auparavant, les fragrances étaient construites et imaginées au rythme des saisons et de leur énergie respective, cette réalité n'est plus. Ou, du moins, elle évolue. 

Évidemment, certaines matières de la parfumerie incarnent la chaleur et le réconfort. Les lancements et réinterprétations de saisons abondent, les éditions limitées du temps des Fêtes et leur magie aussi, mais les parfums expriment désormais leur intemporalité à travers des compositions contrastées qui répondent au besoin d'équilibre de chaque individu. 

Un parfum d'automne-hiver n'est donc plus forcément « plus puissant », mais en accord avec notre personnalité qui, elle aussi, fluctue avec les saisons. Parfumeur de renom chez IFF à Paris, Aurélien Guichard nous explique sa démarche. 

« Dans ma création de parfums, c'est la femme qui dicte la fragrance, et non la saison. J'imagine alors sa personnalité. Est-elle chaude ? Froide ? Ou froide avec des vêtements chauds ? Si la femme que j'imagine est très chic comme une Parisienne, je l'imaginerai portant des fourrures. Je travaillerai alors un parfum avec des notes baumées. Baume du Pérou, de Benjoin. Un parfum qui aura une certaine chaleur. Les notes vanillées seront aussi présentes », indique le jeune prodige de la parfumerie, qui a signé, rien que cet automne, l'eau de toilette NarcisoWant de Dsquared2 et Ever bloom de Shiseido. 

Parmi ses matières favorites en hiver : l'iris, pour son côté duveteux, chaleureux, onctueux, et les bois comme le santal, chaud et confortable. Un parfum chaud, donc, mais avec une certaine allure, dont l'identité est propre à la peau de chacun. 

« Un parfum, c'est une rencontre, il faut trouver son histoire d'amour, votre double. Votre signature et la trace que vous laisserez dans la mémoire des autres. »

- Sylvaine Delacourte, directrice du développement des parfums Guerlain

LE FEU SOUS LA GLACE 

Dans cette nouvelle notion d'équilibre se trouve ce que les parfumeurs appellent joliment le « souffle » d'un parfum. Par « souffle », comprenez : un accord de lumière qui perce le coeur des fragrances d'une sublime transparence. L'idée est ainsi de diffuser le parfum de manière lumineuse et délicate pour ajouter plus de modernité à certaines matières premières qui seraient trop entêtantes (traduisez par lourdes, en jargon olfactif). « Je travaille beaucoup cette notion de souffle en ce moment. Le souffle à travers le contraste des matières », ajoute Aurélien Guichard. 

Un souffle nouveau, disions-nous. Plus lumineux, transparent, aérien. Le secret ? Travailler le contraste entre la matière naturelle, un bois, une fleur, avec des notes qui apportent de la lumière, un vent, de l'air. « Pour amener de la lumière, il faut apporter des notes fraîches, poursuit M. Guichard. Des notes qui ont du souffle, une certaine transparence, et qui vont contraster dans quelque chose d'éclatant. Certaines fleurs donnent cette impression. L'essence de rose, par exemple. Une note qui appelle au vent. Une note marine. Une note presque métallique. Ça apporte de l'éclat. De la modernité. »

« Je travaille aussi ce qu'on appelle l'aura d'un parfum avec des muscs qui diffusent une lumière à travers la fragrance. »

- Aurélien Guichard, parfumeur

Parce que l'éclat, la lumière et le souffle sont essentiels aujourd'hui pour apporter de la modernité, ses dernières créations ont été construites ainsi. « Dsquared Want est une vanille hyper lumineuse, Shiseido Ever bloom est construit autour d'une pyramide olfactive en forme de délicatesse et toute en lumière », dit-il. 

Du côté de Guerlain, on pense aussi au Souffle de Shalimar, qui reprend l'ADN du parfum mythique, mais avec des notes musquées, plus abordables, plus vaporeuses. Et dernièrement, la Cologne de Shalimar. Avec plus d'agrumes, un fond plus souple, plus propre, plus éclairci, plus facile à porter. Une réinterprétation moderne du parfum mythique sublimée de notes d'agrumes, de fleurs fraîches et de vanille.

LES OPPOSÉS QUI S'ATTIRENT

Parce que l'heure est à la lumière et à la complémentarité, pour son tout nouveau parfum White Spirit signé Juliette has a Gun, le créateur Romano Ricci embrasse la même énergie olfactive, soit l'alliance des opposés. 

« J'ai imaginé un accord à la fois minimaliste et vénéneux. La fleur blanche virginale versus l'accord boisé sec et détonnant. Un cocktail improbable et pourtant résolument addictif. »

- Romano Ricci, créateur pour Juliette has a Gun 

Même chose du côté d'Armani avec Sì Eau de Toilette, un « concentré de légèreté » lumineux et délicat qui se définit comme un chypré floral tout en contrastes et parfaitement équilibré où la transparence de l'accord cassis et poire se révèle par un sillage de bois blonds musqués. Des touches charnelles de vanille et de patchouli donnent ensuite de la profondeur à la fragrance. 

L'eau de toilette Black Opium, de YSL, joue également la tension entre ombre et lumière. Un coeur floral lumineux renforcé par un accord de bois blancs, tel un rayon de lumière qui traverse le coeur d'un parfum qui porte pourtant le nom de « Black ».

L'ALCHIMIE MODE 

L'alchimie des sens flirte toujours avec les codes du luxe et de la mode. À ce titre, impossible de passer sous silence le désir d'appartenance à une marque et aux codes qu'elle représente. 

Après le succès monstre de sa collection capsule pour H & M, Balmain lance son tout nouveau parfum créé en collaboration avec le géant suédois. Un parfum à l'esprit haute couture, mais au luxe abordable. Une collaboration qui fait suite au parfum en édition limitée qui avait déjà été mis en vente dans le cadre de la collaboration avec Karl Lagerfeld (2004) et avec Comme des Garçons (2008). 

Mentionnons aussi la première fragrance de la marque Miu Miu, telle que vue par sa fondatrice Miuccia Prada. Un parfum dans ce même esprit de dualité, à la fois scintillant et provocateur. La Maison Creed, qui séduit les amateurs de parfums rares depuis plus de 250 ans avec ses fragrances uniques, rend cette année hommage à ses racines modes en s'inspirant des croquis réalisés par l'ancêtre Henry Creed, au XIXe siècle, dans un parfum intitulé Royal Princess Oud, qui se veut à l'image d'une petite robe rouge très moderne. Un boisé floral glamour et chic pour les Fêtes !

Parfums en magasin

Voici quelques parfums d'hiver de qualité qui ont retenu notre attention. 

Balmain, H & M

Un parfum mixte composé de notes de fèves tonka et de jasmin, mêlées à un coeur de cèdre et bois blanc qui laissent place à un sillage de musc et bois de santal. Offert dès le 3 décembre. (34,99 $)

Royal Princesse, Oud de Creed

Une réinterprétation jeune et fraîche de l'oud qui s'ouvre sur des notes de bergamotes et se révèle sur un bouquet de jasmin et de vanille, le tout lifté par des aldéhydes, le patchouli et l'iris de Toscane. (312 $ pour le flacon de 30 ml)

Miu Miu 

Un floral élégant et sensuel avec du muguet, du jasmin, un absolu de rose et des notes vertes de synthèse sur fond de riches effluves de bois, de poivre et d'extrait de patchouli. (100 $ pour 50 ml chez Holt Renfrew)

Eau de toilette Black Opium, YSL 

Un accord floral solaire de fleur d'oranger, et un tourbillon de thé parfumé au jasmin, un coeur de fleurs banches et des notes puissantes de graines de cafés. (75 $ pour 50 ml) 

Sì Eau de Toilette, Armani

Une interprétation lumineuse de Sì, plus légère, un chypré floral somptueux fait de contrastes. (80 $ pour 50 ml) 

Cologne, Shalimar

Une réinterprétation fraîche et lumineuse du parfum mythique rehaussé de notes d'agrumes, de fleurs fraîches et de vanille. (120 $ pour 90 ml) 

Narciso Eau de toilette, Narciso Rodriguez

Même esprit que la composition originale, mais allégé par la pivoine et la rose bulgare et des accords de musc, de vétiver et de cèdres en coeur. (92 $ pour 50 ml) 

White Spirit, Juliette has a Gun

Au coeur de cet accord électrique, un bouquet floral composé de jasmin et de tubéreuse et un trio boisé sec et ambré composé de santal, Ambrocenide et Ambroxan. (290 $ chez Sephora)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer