Mode à Paris: Kim Kardashian blonde

Kanye West et Kim Kardashian à leur arrivée... (Photo Jacques Brinon, AP)

Agrandir

Kanye West et Kim Kardashian à leur arrivée au défilé Lanvin.

Photo Jacques Brinon, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Paco Rabanne revisité, Rick Owens sans provocations, Kim Kardashian blonde platine au premier rang des défilés Balmain et Lanvin: quelques faits marquants de la troisième journée jeudi de la Fashion week parisienne.

Paco Rabanne... (PHOTO PATRICK KOVARIK, AFP) - image 1.0

Agrandir

Paco Rabanne

PHOTO PATRICK KOVARIK, AFP

Jeux de transparences chez Paco Rabanne

Le Français Julien Dossena, qui depuis son arrivée en 2013 a donné un nouveau souffle à Paco Rabanne, a proposé d'habiles jeux de transparences dans une collection inspirée des années 1960.

Le trentenaire, qui a travaillé auparavant chez Balenciaga avec Nicolas Ghesquière, a fait défiler des silhouettes en forme de cloches, très courtes. Les maquillages et coiffures rappellent le style de François Hardy, muse du créateur espagnol.

À noter, des modèles réalisés avec de petits cercles en vinyle articulés par des pièces de métal qui créent des effets de transparences, se superposant sur un vêtement de laine porté en dessous, ou un «jean techno», en matière synthétique.

Jared Leto, en blond.... (Photo Francois Mori, AP) - image 2.0

Agrandir

Jared Leto, en blond.

Photo Francois Mori, AP

Kim Kardashian décolorée

La vedette de télé-réalité Kim Kardashian, escortée de son mari Kanye West et de sa mère Kris Jenner, a affiché sa nouvelle couleur de cheveux aux défilés Balmain et Lanvin, dont elle est désormais une habituée. Alors pour ou contre? Le look divisait les internautes et déchaînait les commentaires  sur les réseaux sociaux.

Autre récent converti au blond peroxydé, l'acteur américain Jared Leto a également assisté au défilé Lanvin, prenant place au premier rang à côté de Solange Knowles, soeur de Beyoncé, non loin du clan Kardashian-West.

Alber Elbaz a fait défiler une somptueuse collection aux inspirations militaires et d'Europe de l'Est, avec des silhouettes de bohémiennes luxueuses, en reprenant le noir et or, chers à la maison.

Rick Owens... (Photo Christophe Ena, AP) - image 3.0

Agrandir

Rick Owens

Photo Christophe Ena, AP

Rick Owens plus sage

Le créateur américain Rick Owens a présenté une collection féminine moins osée que celle qui avait créé le buzz en janvier dernier au moment des défilés hommes, en laissant apparaître les sexes des mannequins.

Dans des tons noir et brun, les tissus enveloppent les épaules, donnent à la silhouette des formes diverses et asymétriques. Une femme des cavernes à la crinière sauvage défile dans une robe aux franges en poils roux. Les mannequins ont le visage recouvert de maquillage doré, semblable à des statues.

Karl s'affiche en vedette de cinéma

L'illustratrice française Tiffany Cooper a réalisé dix petites affiches reprenant des films célèbres, en y intégrant Karl Lagerfeld. «Karl Fiction», «Karl Bond», «Fifty Shades of Karl» : le couturier vedette aux lunettes noires et catogan est omniprésent, avec ou sans son chat chéri, Choupette.

La jeune femme, âgée de 30 ans, qui tient un blogue, a l'habitude de croquer des figures de la mode. «J'ai aussi beaucoup dessiné Marc Jacobs, Anna Wintour, etc. Mais Karl disait des choses tellement drôles en interview, qu'il est devenu un personnage récurrent de mon blogue», explique Tiffany Cooper. «Je me suis dit que ce serait drôle qu'on s'amuse de ça ensemble», raconte l'illustratrice, qui signe également une mini-collection de prêt-à-porter et d'accessoires pour Karl Lagerfeld et prépare un livre sur le couturier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer