• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Mode 
  • > Magasinage en ligne: le danger, le plaisir et le gros lot 

Magasinage en ligne: le danger, le plaisir et le gros lot

Certaines personnes y sont accros; d'autres en ont peur. Comment acheter des... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Certaines personnes y sont accros; d'autres en ont peur. Comment acheter des vêtements sans les essayer?

Il y a un risque d'être déçu avec le shopping en ligne, mais aussi la chance de se procurer des fringues griffées ou des marques non distribuées au Canada tout en économisant du temps. Et beaucoup d'argent.

Vous avez tendance à acheter des vêtements trop petits ou une robe que vous ne pourrez porter que debout et si vous perdez 2 kg? Les rabais vous font choisir des tenues qui ne quittent jamais votre penderie? Sur le web, la raison est de mise encore plus qu'en magasin. Surtout si vous commandez des vêtements d'une nouvelle marque à l'étranger et qu'il faut payer les frais de livraison pour les retours.

Pour bénéficier pleinement des aubaines sur le web, il faut s'inscrire aux listes d'envoi de vos magasins préférés. Plusieurs fois par semaine, vous recevrez différentes promotions. D'où le défi pour les acheteuses compulsives: il faut patienter pour attendre une chute des prix.

Pour les magasineuses plus rationnelles, c'est peut-être l'occasion de commander ce jeans Gap essayé en magasin (à 30% de rabais) ou des vêtements pour enfants en solde sur le site d'Old Navy. Pour celles qui veulent des pièces originales, c'est l'occasion d'acheter des vêtements griffés au tiers du prix.

Vous regrettez de ne pas avoir acheté les souliers Marais USA lors de votre récent séjour à New York? Vous avez découvert les maillots de bain Esther Williams à Miami? Achetez-les sur le web dans le confort de votre foyer!

Pour certaines, acheter des vêtements sans passer par la cabine d'essayage est inconcevable. Vrai, une robe taille haute est plus facile à acheter qu'un jean skinny. D'où l'importance de bien connaître ses mesures.

Des sites web comme Asos, situé en Angleterre, permettent de voir des mannequins défiler avec les vêtements. C'est plus révélateur que les prises de vue statiques des autres sites. Et la livraison est gratuite! Plusieurs sites, comme l'américain ModCloth, permettent de lire les commentaires d'autres acheteuses.

Un conseil: prenez le temps d'analyser le tissu du morceau convoité, de vérifier les longueurs en les comparant avec des vêtements que vous avez à la maison. Appréhendez le pire au lieu de convoiter le meilleur. Et gare aux photos «améliorées» des boutiques en ligne: du polyester, ce n'est pas du coton!

Autre conseil: lisez les moindres détails avant de passer une commande, à propos des taxes de vente qui peuvent s'appliquer, notamment. Et vous saviez qu'une taille 10 en Angleterre est une taille 6 en Amérique du Nord?

Et les frais de douane? À partir des États-Unis, il n'y a pas de frais supplémentaires, mais certaines messageries privées en ajoutent tout de même. Postes Canada peut aussi ajouter des frais de manutention, de moins de 10 $. Pour les autres commandes internationales, les frais sont la responsabilité de l'Agence des services frontaliers. Ils sont rares pour les achats d'une valeur de moins de 100 $. Selon mon expérience, c'est aussi un coup de dés...

TROIS SITES À DÉCOUVRIR

Asos: www.asos.fr

Ce site britannique est la huitième merveille du monde. Des plus complets, il permet d'obtenir au rabais des marques connues (Vero Moda, Mango, French Connection), de découvrir des marques britanniques non offertes ici (Oasis, River Island, Dahila, Whistles, Urban Code), d'acheter des vêtements d'occasion (dans la section market place) et de saliver devant la qualité à bas prix des vêtements de la marque maison Asos. La livraison? Gratuite, même pour une paire de bas. Et des vidéos permettent de voir des mannequins défiler avec les vêtements.

Madewell/J.Crew: www.madewell.com ou www.jcrew.com

Rares sont maintenant les chaînes qui n'ont pas pignon sur rue à Montréal. C'est pourquoi on profite d'un séjour à New York pour se précipiter chez Madewell, la petite soeur branchée du chic J. Crew. La bonne nouvelle: pour les commandes de plus de 100$, les frais d'envoi sont souvent offerts chez Madewell. Et chez J. Crew, on promet duty free pour 10$.

Shopbopwww.shopbop.com

Les livraisons au Canada sont gratuites et le Wall Street Journal affirme qu'il a le meilleur service à la clientèle. Ce site américain réunit des centaines de marques. Robes de mariée, tenues de designer, tailleurs pour le travail, sacs pour bébé: tout est bien répertorié. Comme dans un grand magasin!

EN VRAC

Dans la catégorie «gros argent» et Holt Renfrew: www.ssense.com

Dans la catégorie «rabais du type Winners»: www.beyondtherack.com

Dans la catégorie «Souk@sat ou Salon des métiers d'art»: www.etsy.com

Dans la catégorie «accros aux souliers»: www.dnafootwear.com

Dans la catégorie «Urban Outfitters»: www.modcloth.com et www.shopruche.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer