Découvertes gustatives

Pourquoi ne pas profiter du congé pour vous... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Pourquoi ne pas profiter du congé pour vous attabler au restaurant avec vos enfants ou petits-enfants.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Bien sûr, il y a le ski, le patin ou la glissade... quand le temps le permet. Or, rien n'est moins sûr à la relâche ! Ce qui l'est, en revanche, c'est qu'il faudra manger tous les jours. Pourquoi ne pas profiter du congé pour vous attabler au restaurant avec vos enfants, par pur plaisir, pour découvrir de nouvelles saveurs ou même s'initier à la gastronomie ? Notre équipe vous suggère quelques adresses où casser la croûte avec la marmaille.

MOLESKINE: PIZZA POUR EUX, VINO POUR SOI !

Rares sont les enfants qui boudent la pizza. Et les options pour manger une bonne margherita sont de plus en plus nombreuses à Montréal entre le tout nouveau Elena, la pizzeria GEMA, la Bottega et autres temples d'inspiration napolitaine. Si on a choisi le Moleskine, c'est parce que la carte des vins - élaborée par la sommelière et copropriétaire Véronique Dalle - est particulièrement invitante pour les accompagnateurs majeurs. Les stylos qui pendouillent du plafond, attachés à des cordons en spirale, font aussi immanquablement sourire les petits. Naturellement, la pizza cuite au four à bois est délicieuse. Puis au dessert, la coupe glacée tient les enfants occupés tandis qu'on termine sa bouteille !3412, avenue du Parc, Montréal

- Ève Dumas

LE PETIT ALEP: UN CLASSIQUE AU GOÛT EXOTIQUE

Voici un grand classique où les parents peuvent se délecter d'un tartare dément (kebbé nayé) en profitant d'une des plus belles caves à vin de Montréal, tandis que les enfants se gavent de mini-pitas en attendant leur plat principal. Le shish-taouk et la brochette de filet mignon ont généralement beaucoup de succès chez les papilles en herbe, de même que les purées plus accessibles, comme le houmous et le métabal. Qualité non négligeable de cette institution de la rue Jean-Talon : le service. Il est toujours accueillant, souriant, patient avec les familles qui souhaitent passer du bon temps au restaurant.

191, rue Jean-Talon Est, Montréal

- Ève Dumas

SUMAC: SYMPATHIQUE COMPTOIR MÉDITERRANÉEN

Les enfants qui picorent dans les assiettes de falafel, de baba ghanouj et de muhammara sont la norme au restaurant Sumac. Les deux propriétaires adorent les plats que l'on partage autour d'une grande table et cela paraît dans le menu. Le repas « style familial » est composé d'une protéine que l'on accompagne de salades, de trempettes libanaises et de frites au sumac (un incontournable !), au choix. Pour boire, on opte pour les grandes bouteilles de limonade à partager. Pour les adultes, il y a des bières, du vin et des cocktails parce que c'est la relâche pour tous, quoi !

3618, rue Notre-Dame Ouest, Montréal

- Émilie Bilodeau

BEAUFORT BISTRO: PLAISIRS DE QUARTIER

« Quand ils viennent au Beaufort, les enfants ne veulent plus partir après le repas », lance d'emblée le propriétaire de l'établissement situé dans le quartier Rosemont-La Petite-Patrie, Jean-François Girard. Et pour cause, dans un coin du restaurant, une étagère remplie de jeux, allant des crayons de couleur aux figurines de dinosaures, les attend. Dans l'assiette, on pense aussi à eux. Entre les plats de pieuvre, les salades repas, le chili végétalien et un choix de vin au verre, le menu offre également, pour 7 $, le macaroni à Thérèse, servi avec une sauce pomodoro maison, inspiré de la recette originale de la grand-maman de Jean-François Girard, ainsi que la petite poutine. Parfait pour les enfants !

414, rue Saint-Zotique Est, Montréal

- Nathaëlle Morissette

CHEZ CHOSE: GRANDS SOIRS SANS GARDIENNE

Il n'y a pas de menu pour enfants, Chez Chose. Pas d'aire de jeux ni de télévision pour les captiver. Et pourtant, ce restaurant de Villeray est l'un de nos favoris pour sortir sans devoir confier les petits aux soins d'une gardienne. Les propriétaires se montrent des plus attentionnés envers les enfants, sans jamais donner l'impression à leurs parents qu'ils sont de trop, ou trop bruyants. La cuisine de Marie-France Desrosiers est gourmande et valorise bien le terroir québécois : on opte pour une copieuse entrée (la joue de veau est un succès assuré) ou le poulet boucané pour les petits et, idéalement, on arrive dès l'ouverture, pour un service plus rapide. Jolie carte des vins.

1879, rue Bélanger, Montréal

- Violaine Ballivy

ZEN ASIA: PETITS ROULEAUX EN FAMILLE

Frais et savoureux, les traditionnels rouleaux printaniers vietnamiens font la renommée locale du Zen Asia, petit restaurant sans prétention du village de Saint-Lambert. Il n'y a pas de menu pour enfants à proprement parler, mais les rouleaux, coupés à la manière de makis, sont faits pour être partagés. Faits de vermicelle de riz, de juliennes de légumes et de viandes ou poissons généralement cuits, ils peuvent être un peu moins intimidants que des sushis pour les petites bouches fines. Il ne faudrait toutefois pas bouder la carte, généreuse et soignée. Les prix sont très raisonnables, on y apporte son vin ou sa bière.

21, rue Prince-Arthur, Saint-Lambert

- Pierre-Marc Durivage

SOUPE ET CIE: CHOUETTE, DE LA SOUPE !

Les enfants rechignent quand on leur sert de la soupe ? Pas chez Soupe et Cie, où chaque bol fumant est une invitation au voyage - phô vietnamien, chorba libanaise, bouillabaisse provençale, chaudrée de la Nouvelle-Angleterre... -, qu'on déguste sur des bancs de bois couverts de coussins colorés. Tant dans le local de Limoilou, à Québec, que dans celui de Lévis, même les desserts sont servis dans un bol. Comment résister devant une soupe au chocolat ? Pour les enfants, quatre minisoupes sont offertes, et les 7 ans et moins mangent gratuitement en tout temps.

522, 3e Avenue, Québec

809, route des Rivières, Lévis

- Stéphanie Morin

TOQUÉ !: UN REPAS MÉMORABLE

Pour des préados qui ont suivi attentivement des émissions comme Les chefs !, prendre un repas au Toqué ! est assurément un grand moment. Et la relâche est l'occasion idéale pour l'organiser, car du 6 au 9 mars, la célèbre table de Normand Laprise propose son menu dégustation à 49 $ le soir et un menu entrée, plat, dessert à 26 $ le midi, pour les moins de 18 ans. En prime, si vous en faites la demande au moment de réserver, le Toqué ! vous propose une visite des cuisines, souvent avec le chef en personne, qui se prête au jeu avec un enthousiasme contagieux. Impressionnant !

900, place Jean-Paul-Riopelle, Montréal

- Simon Chabot




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer