Le Cagibi, forcé de déménager, devient coop

Julien Lemieux et Dani Straughan font partie du... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Julien Lemieux et Dani Straughan font partie du comité de transition vers la coopérative du Cagibi.

Photo Olivier Jean, La Presse

Un café presque mythique du Mile End disparaîtra, en avril, quand Le Cagibi sera forcé de déménager après 10 ans d'existence.

Un deuil à faire pour les clients habituels, dont certains fréquentent l'endroit depuis l'époque du Café Esperanza. Et une nouvelle qui alimente les discussions autour de l'embourgeoisement annoncé du quartier. En effet, les nouveaux propriétaires de l'immeuble voulaient doubler le loyer du café végétarien. «l y avait aussi des rénovations à faire, donc on ne pouvait pas se le permettre. On a essayé de négocier, mais sans succès», raconte Julien Lemieux, employé de longue date.

Résignée à déménager, l'administration a trouvé un local pas très loin, dans la Petite Italie, angle Saint-Laurent et Saint-Zotique, et profite du mouvement pour entamer la transition vers une coopérative. «Cela fait un moment que le projet de coop est dans l'air, on a toujours un peu fonctionné de façon très coopérative, donc l'élan était là pour le faire», ajoute M. Lemieux.

Comme le nouveau local est plus petit, Le Cagibi cessera de présenter des spectacles de musique, mais compte bien poursuivre sa mission sociale et culturelle. Afin de l'aider dans cette transition, Le Cagibi a d'ailleurs lancé une campagne de sociofinancement.

5490, boulevard Saint-Laurent, Montréal

> Infos 




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer