Les identités multiples du Reine Elizabeth

Le nouveau restaurant du Fairmont Le Reine Elizabeth,... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Le nouveau restaurant du Fairmont Le Reine Elizabeth, Rosélys, a son identité propre.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est joli, ce qui se trame au Fairmont Le Reine Elizabeth depuis sa réouverture cet été. L'endroit désire se faire adopter par les Montréalais avec des lieux accessibles à tous et affichant leur propre identité.

On a effectivement envie de s'attabler au restaurant Rosélys, ou encore d'aller prendre un cocktail raffiné et une bouchée au bar Nacarat, sans compter le nouveau marché, avec un concept inspiré d'Eataly, qui prendra vie à l'automne.

Côté resto, le menu est l'affaire du chef de cuisine Maxime Delmont (Chez l'Épicier, Maison Boulud), qui met de l'avant une cuisine bistronomique fort charmante et axée sur les produits du terroir et de saison, tandis que le chef pâtissier Jean-Marc Guillot, nommé meilleur ouvrier de France, mitonne des petites douceurs qui sortent des sentiers battus, comme une crème glacée au bleu, servie façon barre glacée.

On s'y rend aussi pour le thé à l'anglaise, tous les après-midi, et pour les populaires brunchs du week-end, qui raviront toute la famille.

900, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer