Cà Phê Con Leche: quand Viêtnam et Vénézuela s'unissent

Le Cà Phê Con Leche est une affaire... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Le Cà Phê Con Leche est une affaire de famille! Sur la photo: la grand-maman Yolanda (mère de Yasmin), le papa Kim Dihn, sa femme Yasmin, leur petit garçon de 2 ans John et Gigi Dihh, la fille aînée de Kim, issue d'une précédente union.

Photo Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le nom, d'emblée, intrigue, donnant un indice de ce qui se trame derrière la porte de cet appartement reconverti en restaurant. Cà Phê Con Leche: «cà phê» pour «café» en vietnamien et «con leche» pour «au lait» en espagnol.

Ce petit café familial de Rosemont est l'affaire du papa Kim Dinh, un Vietnamien, et de sa nouvelle femme, Yasmin, originaire du Vénézuela, et à laquelle contribuent plusieurs membres de la famille élargie.

La famille Dinh a eu des restaurants vietnamiens dans le passé, et papa Kim rêvait de s'y remettre un jour. Voilà chose faite!

Le café est un heureux mélange des deux cultures et propose les classiques sandwichs vietnamiens bahn mi, ainsi que des arepas, faits de pains à la farine de maïs croustillants, farcis de garnitures variées, emblématiques de la cuisine vénézuelienne.

Aussi à essayer: le café glacé à la vietnamienne avec lait concentré et les smoothies à l'avocat.

5912, rue Saint-Hubert, Montréal

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer