Maggie Oakes: parti pris pour le local

Le chef Derek Bocking... (PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE)

Agrandir

Le chef Derek Bocking

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ouvert sans tambour ni trompette à la fin de juillet, le restaurant du nouvel hôtel William Gray, Maggie Oakes, espère non seulement attirer les nombreux touristes qui affluent place Jacques-Cartier, dans le Vieux-Montréal, mais aussi charmer la clientèle montréalaise avec une carte axée sur les produits locaux et de saison, le dada du chef Derek Bocking, qui a notamment fait son apprentissage auprès de Fred Morin du Joe Beef.

Le jeune chef est d'ailleurs particulièrement fier de son magnifique mur végétal de 310 plants, où il peut cueillir fines herbes diverses et autres feuilles de capucine pour garnir ses plats d'inspiration «cuisine du marché».

L'endroit se démarque également avec sa salle de vieillissement pour la viande, où les pièces passent un minimum de 35 jours, et les différentes grillades au menu.

Derrière le bar, le mixologue Jason William Griffin (qui a travaillé à Maison Boulud) se charge de réveiller vos papilles en apéro avec des cocktails misant sur les herbes et les fruits frais.

426, place Jacques-Cartier, Montréal

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer