Le meilleur rapport qualité-prix du centre-ville?

Le midi, l'endroit se prête aux dîners d'affaires,... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Le midi, l'endroit se prête aux dîners d'affaires, et les tailleurs et vestons-cravates sont nombreux.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Problème: il est midi et vous avez l'estomac dans les talons après une longue réunion ou une matinée à faire les boutiques de la rue Sainte-Catherine. Difficulté: un budget restreint dans un secteur où les bons restaurants à prix mini ne pullulent pas. Solution? Prendre le chemin de l'école.

De fait, la Commission scolaire de Montréal a eu la belle idée d'installer sa nouvelle école des métiers de la restauration en plein coeur de la métropole, où l'on sert depuis cet automne une table d'hôte en trois services d'un rapport qualité-prix franchement épatant.

D'abord, précisons que la salle à manger n'a rien d'une salle de classe, encore moins d'une triste cafétéria de polyvalente: avec ses murs de brique, ses hauts plafonds, ses planchers de bois franc et ses nappes blanches, ce pourrait être un joli bistro du Plateau Mont-Royal. Le menu change chaque semaine, mais comprend la plupart du temps une table d'hôte entrée-plat-dessert oscillant autour d'une douzaine de dollars (taxes en sus, mais pourboires interdits).

À ce prix, nous avons eu droit lors de notre passage à une bouillabaisse bien relevée, avec moules, crevettes et poissons variés, suivie d'une assiette de pétoncles grillés bien présentés sur des ravioles et purée de petits pois, puis d'une assiette de fruits et sorbets. L'amie n'a pas été déçue avec la trilogie de saumon et les ris de veau. Les thés et cafés filtres sont inclus dans le prix, mais on ne regrette pas les quelques dollars de plus pour le cappuccino, très bon.

Le midi, l'endroit se prête aux dîners d'affaires, et les tailleurs et vestons-cravates sont nombreux. L'école possède un permis d'alcool, on peut donc y boire vins et bières, ce qui en fait aussi une belle option pour les soupers entre amis ou amoureux à la sortie du bureau, avant une pièce de théâtre ou un film. On ne s'éternisera pas en soirée.

Le service est un peu hésitant, parfois maladroit - transporter un café trop rempli prend parfois des allures de mission périlleuse en début de session! Mais il est aussi on ne peut plus attentionné, poli et souriant, sous les regards attentifs des superviseurs. Vous n'aurez jamais soif, jamais à attendre qu'on vienne s'enquérir de vos désirs. Encourager la relève pourrait difficilement être plus agréable.

Restaurant de l'école des métiers de la restauration de Montréal

1822, boulevard De Maisonneuve Ouest

Montréal

514-350-8049




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer