Les meilleurs restos de Montréal

Le restaurant Les 400 coups.... (Photo d'archives David Boily, La Presse)

Agrandir

Le restaurant Les 400 coups.

Photo d'archives David Boily, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quel est mon restaurant préféré? Combien de fois m'a-t-on posé la question? Mais ma réponse est toujours la même: «Tout dépend de ce dont j'ai envie.» Dans ma tête, il y a une longue liste d'adresses que j'adore. Il y a celle pour le chocolat chaud. Celle des brioches à la cannelle. Il y en a pour la soupe japonaise aux nouilles, pour les dumplings, pour les desserts... Choisir les cinq meilleurs parmi les meilleurs est un exercice difficile. J'aurais pu en choisir 10. Ou 20. En voici cinq, parmi mes restaurants préférés.

1. LE PLUS «MONTRÉAL» LE PLUS

- LE PIED DE COCHON

Le «Pied», comme disent les habitués, n'est pas le plus chic de nos restaurants ni le plus raffiné. Le lieu a ses défauts, notamment de servir une cuisine très riche que plusieurs trouveront peu adaptée à notre vie moderne. Aussi, il est très bruyant.

Mais Au pied de cochon est, de loin, la table la plus typée et la plus originale de la métropole. Nulle part ailleurs peut-on voir un tel restaurant. Le «Pied» est d'ailleurs celui qui fait le plus parler de nous, notamment aux États-Unis, où la cuisine de Martin Picard et Picard lui-même a atteint un statut presque culte.

C'est aussi, essentiellement, un lieu où l'on mange très bien. Des frites au homard, en passant par la célèbre poutine au foie gras, les saveurs explosent, les textures sont précises.

À essayer: les plateaux de fruits de mer en début d'été.

536, av. Duluth E. 514-281-1114, restaurantaupieddecochon.ca

2. LE PLUS «ÉTOILES MICHELIN »

- TOQUÉ

Si les guides Michelin décidaient de poser leur regard sur la ville, c'est probablement le Toqué qui recevrait les meilleures notes. Décor feutré, service hyper professionnel, carte de vins remplie de grands crus et d'impeccables découvertes... Le Toqué a d'entrée de jeu tout ce qu'il faut pour faire sourire les habitués des grandes tables. Mais ce qui charme, c'est surtout la qualité de la cuisine, fruit à la fois de la rigueur intellectuelle du chef Normand Laprise et de la créativité débridée de son second, Charles-Antoine Crète.

Le Toqué est un lieu où l'on mange bien dans tous les sens du terme. Poissons écologiquement corrects, légumes et fruits régionaux, viandes de petits producteurs bio... Tous les ingrédients sont triés sur le volet avant d'être mis au service de techniques de pointes et d'idées originales.

Évidemment, tout cela a un prix.

900, place Jean-Paul-Riopelle, 514-499-2084, restaurant-toque.com

3. LE PLUS ACTUEL

- LE CLUB CHASSE ET PÊCHE

Je dis actuel, mais pas dans le sens branché, tendance dernier cri. Je dis actuel comme dans comme dans «zeitgeist», cette expression allemande qui signifie «esprit du temps». Le Club chasse et pêche est à la fois rétro et totalement moderne. On y mange dans de grands fauteuils de cuir qui ont l'air sortis d'un club anglais d'il y a 100 ans. Sur les murs, des oeuvres de Nicolas Baier pourraient être au Musée d'art contemporain. À table, la cuisine de Claude Pelletier est fine, soignée, généreuse sans jamais tomber dans l'exubérance. Et les desserts de Masami Waki sont impeccables, parmi les meilleurs en ville. Carte de vins remplie de trouvailles nature, bio, et de grandes bouteilles. Service chaleureux, toujours professionnel. Seul défaut: l'été, le midi, on adore savourer la cuisine du Club à la terrasse du Château Ramezay, mais pourquoi pas le soir aussi?

423, rue Saint-Claude, 514-861-1112, leclubchasseetpeche.com

4. LE PETIT NOUVEAU COUP DE COEUR

- BOUILLON BILK

Le Bouillon Bilk n'a pas la longévité d'un restaurant comme le Ferreira, par exemple, ou Graziella, deux établissements que j'apprécie énormément, qui ont fait leur preuve et qui auraient très bien pu être sur cette liste, tout comme le restaurant La Porte, d'ailleurs, une autre adresse maintenant bien établie et impeccable avec sa cuisine française créative. Sauf que le Bouillon, c'est le nouveau qui m'a fait le plus craquer récemment. Et cela a commencé à la première visite, quand on m'a apporté une limonade maison à la coriandre, fraîche et savoureuse. Le décor est spartiate (un peu trop d'ailleurs), mais l'accueil est chaleureux et la cuisine inventive et soignée. La table est jeune, mais sa quête de nouvelles combinaisons des saveurs et de textures, remplie d'efforts précis, augure bien. Et ce qui est charmant aussi, c'est qu'on cherche à rester très actuel tout en respectant les traditions culinaires, côté technique notamment. Ici, les raccourcis n'ont pas leur place. On aime.

1595, boul.Saint-Laurent, 514-845-1595, bouillonbilk.com

Joe Beef... (Photo Jennifer May) - image 2.0

Agrandir

Joe Beef

Photo Jennifer May

5. LE PLUS SINGULIER

- JOE BEEF

Frère spirituel du Pied de cochon, le Joe Beef est lui aussi très «Montréal», mais versant anglophone. L'un est dans le Plateau. L'autre dans Griffintown. Et si l'un réinvente la poutine et les guédilles sur fond de foie gras, l'autre nous parle de «smoked meat», de «double down», de croquettes et de «nuggets». Contrairement à tous les restaurants néo-cosy américains aux allures un peu carton-pâte, Joe Beef propose du vrai. Un vrai décor, avec de vraies antiquités éclectiques, un vrai potager dans la cour en été et une vraie ambiance, masculine, animée, sympathique même si on aimerait parfois un accueil plus chaleureux et des serveurs un peu plus informés. En outre, contrairement à bien de pâles imitations, on y propose une cuisine très vraie elle aussi, et surtout professionnelle. C'est souvent très riche, très soutenu, et la friture a sa place, mais les saveurs sont précises, les techniques bien maîtrisées. Pas étonnant que l'établissement de Fred Morin et David McMillan soit toujours plein et que leur nouveau livre connaisse un grand succès.

2491, rue Notre-Dame O., 514-935-6504, joebeef.ca/fr

À NE PAS OUBLIER...

Les plus jeunes joueurs qui devraient aller loin, ou du moins continuer à nous apporter de beaux moments de cuisine au cours des prochaines années.

Le Pastaga

La nouvelle adresse du chef Martin Juneau à l'entrée de la Petite Italie est réellement intéressante, car la carte des vins est bien montée et la cuisine est précise et savoureuse.

6389, boul.Saint-Laurent, 438-381-6389,

Les 400 coups

Comme le critique américain Alan Richman, j'aime la créativité de cette adresse du Vieux-Montréal pilotée par Marc-André Jetté et Patrice Demers.

400, rue Notre-Dame E., 514-985-0400, les400coups.ca

Le Filet

La deuxième adresse du chef Claude Pelletier est animée et beaucoup moins formelle. On y mange une cuisine créative et finement travaillée. Une belle adresse pour ceux qui n'ont pas peur du bruit.

219, av. du Mont-Royal O., 514-360-6060, lefilet.ca

Le Van Horne

Joli décor aux allures de galerie d'art. Cuisine toute en minutie, préparée par Éloi Dion, qui travaille avec professionnalisme, mais n'hésite pas à s'aventurer hors des sentiers battus.

1268, av. Van Horne, 514-508-0828, vanhornerestaurant.com

Le Sinclair

Le chef Stelio Perombelon travaille maintenant dans le Vieux-Montréal, et on retrouve dans la carte du Sinclair son désir de créer une cuisine originale, qui bouge, fait éclater les lieux communs. Léger et savoureux.

125, rue Saint Paul O., 514-284-3332, restaurantsinclair.com

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Petits restos, grandes saveurs

    Restaurants

    Petits restos, grandes saveurs

    Les gens s'imaginent souvent que les critiques de restaurant n'aiment que les grandes tables bardées de macarons Michelin. Cette perception est... »

  • Temps durs pour les restos

    Restaurants

    Temps durs pour les restos

    Leurs restos sont bondés. Ils publient des livres de recettes. Ils animent des émissions de télévision. La vie de restaurateur peut faire rêver.... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer